International
URL courte
12247
S'abonner

Le Pentagone a annoncé avoir mené un vol d'inspection extraordinaire en Ukraine dans le cadre du traité Ciel ouvert, quelques jours après l'incident naval impliquant trois navires de guerre ukrainiens qui ont violé la frontière russe dans le détroit de Kertch.

Les États-Unis ont effectué un vol d'inspection extraordinaire en Ukraine dans le cadre du traité Ciel ouvert suite à l'incident du détroit de Kertch où trois navires ukrainiens ayant violé la frontière russe ont été arraisonnés par les gardes-côtes russes, a annoncé le Pentagone.

«Aujourd'hui, les États-Unis et leurs alliés ont organisé un vol extraordinaire dans le cadre du traité Ciel ouvert. Le moment choisi pour ce vol est destiné à réaffirmer l'engagement des États-Unis envers l'Ukraine et les autres pays partenaires», a indiqué le Pentagone dans un communiqué.

Des sites internet surveillant les vols des avions militaires ont précédemment affirmé qu'un avion de reconnaissance Boeing OC-135B de l'armée de l'air américaine s'était approché ce jeudi pour la première fois des frontières nord de la Crimée russe, survolant le lac Sivach dans l'espace aérien ukrainien.

Plus tôt dans la journée, la chaîne de télévision CNN a annoncé que l'armée américaine avait demandé au département d'État d'informer le gouvernement turc qu'un navire de l'US Navy devait entrer en mer Noire. En effet, en vertu de la Convention de Montreux de 1936, le transit en mer Noire via les Détroits des bâtiments de guerre des puissances non riveraines de la mer Noire doit être notifié à la Turquie au moins 15 jours à l'avance.

Trois navires de la Marine ukrainienne ont violé le 25 novembre la frontière russe en mer Noire, près du détroit de Kertch. Selon le FSB, ils effectuaient des manœuvres dangereuses et refusaient d'obtempérer aux ordres des garde-côtes. Quelques heures plus tard, ces navires ont de nouveau essayé d'effectuer des actions illégales dans les eaux territoriales russes. Les gardes-côtes russes ont alors eu recours aux armes pour les arrêter.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
L’Égypte a besoin d’armes, la France répondra-t-elle présente?
Tags:
vol d'inspection, Traité Ciel ouvert, Pentagone, détroit de Kertch, Ukraine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook