Ecoutez Radio Sputnik
    Le détroit de Kertch

    Un sous-marin russe repéré dans le détroit de Kertch? (photo)

    © Sputnik . Alexey Malgavko
    International
    URL courte
    7834

    Un utilisateur de Twitter affirme qu’un sous-marin russe aurait été repéré à la sortie du port de Sébastopol quelques jours à peine après que trois navires militaires ukrainiens ont pénétré dans les eaux territoriales russes dans le détroit de Kertch. Le ministère russe de la Défense n'a pas encore fait de commentaires à ce sujet.

    Un sous-marin d’attaque diesel-électrique de fabrication russe aurait été pris en photo alors qu’il quittait la ville portuaire russe de Sébastopol. Les clichés de cet engin de la classe Kilo, surnommée le «trou noir» par des experts occidentaux en raison de sa capacité à disparaître rapidement, ont été publiées par un utilisateur de Twitter

    ​«Un sous-marin de la classe Kilo quitte le port de Sébastopol pour une mission, le 30 novembre 2018 à 13h30, heure locale», lit-on dans le message.

    Le ministère russe de la Défense n'a pas encore commenté cette publication.

    Des navires ukrainiens qui ont violé l’espace maritime russe près de la Crimée
    © Photo. Le département des frontières du FSB en République de Crimée
    Selon le quotidien américain Daily Star qui se réfère à un sous-marinier américain à la retraite, le submersible pourrait se diriger vers le détroit de Kertch, qui relie la mer Noire et celle d'Azov, où trois navires de la marine ukrainienne ont franchi la frontière russe en violation du droit international.

    La chaîne CNN a annoncé jeudi que l'armée américaine avait demandé au département d'État d’informer le gouvernement turc de son intention d’envoyer un navire de guerre en mer Noire. 

    «Les États-Unis ne peuvent pas y envoyer de sous-marins parce que la mer Noire n’est pas assez profonde pour les sous-marins nucléaires. Un sous-marin à  propulsion diesel serait le seul capable d’y évoluer. Voilà pourquoi seuls les pays membres de l’Alliance qui sont dotés de sous-marins diesel peuvent atteindre cette région. Si un pays croit pouvoir y aller pour espionner et voir ce qui s’y passe, il peut le faire», a indiqué un ancien sous-marinier, Eric Moreno, au Daily Star.

    Selon Daily Star, si l'Otan envoyait un navire de surface, il serait accompagné d'un ou de deux sous-marins de protection et de surveillance.

    Ces informations sont diffusées deux semaines après l’incident naval survenu le 25 novembre près du détroit de Kertch. Trois navires de la Marine ukrainienne ont violé la frontière russe en mer Noire. Selon le FSB, ils effectuaient des manœuvres dangereuses et refusaient d'obtempérer aux ordres des garde-côtes. Quelques heures plus tard, ces navires ont de nouveau essayé d'effectuer des actions illégales dans les eaux territoriales russes. Les garde-côtes russes ont alors eu recours aux armes pour les arraisonner. Vingt-quatre marins ukrainiens ont été arrêtés. 

    En réponse, le président ukrainien Piotr Porochenko a décrété la loi martiale dans plusieurs régions ukrainiennes situées près de la frontière russe et des côtes des mers Noire et d'Azov. 

    Lire aussi:

    Porochenko accuse Moscou de vouloir annexer l’Ukraine et appelle l’Otan à l’aide
    Les USA se seraient prononcés sur la possibilité d’une réponse militaire contre la Russie
    La flotte sous-marine algérienne se renforce avec un 3e sous-marin «trou noir» russe
    Tags:
    sous-marins, Kilo, Twitter, Daily Star, détroit de Kertch, Sébastopol
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik