International
URL courte
14484
S'abonner

L'ambassadeur du Canada en Chine a été convoqué au ministère des Affaires étrangères où il s'est vu formuler «une vigoureuse protestation» concernant l'arrestation de la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a convoqué samedi l'ambassadeur du Canada dans le pays pour lui exprimer ses protestations après l'interpellation, le 1er décembre à l'aéroport international de Vancouver, de Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei et fille du fondateur et directeur général du groupe, Ren Zhengfei.

«Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Le Yucheng, a convoqué d'urgence samedi l'ambassadeur du Canada à Pékin pour élever une vigoureuse protestation et lui remettre une note après l'arrestation au Canada de la directrice financière de Huawei», indique le ministère dans un communiqué publié sur son site.

En outre, le ministère chinois a exigé la libération immédiate de Meng Wanzhou sous peine de «graves conséquences» pour le Canada, selon l'agence Reuters.

Meng Wanzhou, 46 ans, directrice financière de Huawei et fille du fondateur et directeur général du groupe, Ren Zhengfei, a été arrêtée le 1er décembre à l'aéroport international de Vancouver. Son interpellation a été confirmée mercredi. Les États-Unis demandent son extradition dans le cadre d'une affaire de non-respect par Huawei des sanctions américaines contre l'Iran.

Le groupe Huawei a pour sa part déclaré que peu d'informations lui avaient été fournies concernant les accusations portées contre Mme Meng. Dans un communiqué, l'équipementier des télécoms a ajouté «n'être au courant d'aucun agissement répréhensible» de la part de sa directrice financière.

Lire aussi:

Le général Lecointre quitte son poste au commandement des armées
Le refus de Biden de tenir une conférence de presse avec Poutine expliqué
Joe Biden perd le nord lors du sommet du G7 – vidéo
Le traitement anti-Covid de l’Institut Pasteur de Lille reçoit le feu vert pour les essais cliniques
Tags:
accusations, libération, protestations, ambassadeur, arrestation, Reuters, Huawei, Le Yucheng, Meng Wanzhou, Vancouver, Canada, Pékin, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook