International
URL courte
0 65
S'abonner

Selon des résultats encore partiels, le bloc de Nikol Pachinian remporte les premières élections législatives anticipées que connaît l'Arménie avec 68,99% des suffrages exprimés.

Après le décompte des bulletins de 313 des 2.010 bureaux de vote, le bloc de Nikol Pachinian obtient 68,99% des voix, indique la commission électorale du pays.

Nikol Pachinian
© Photo. press office of the Government of RA
Le parti Arménie prospère de l'entrepreneur Gagik Tsarukian se classe deuxième avec 10,2% des voix. Arménie lumineuse arrive troisième avec 6,25% des suffrages exprimés.

Le Parti républicain de l'ex-président Serge Sarkissian qui détenait la majorité jusqu'à la dissolution de l'assemblée n'y est pas reconduit (3,9%).

Les élections organisées le dimanche 9 décembre étaient les premières législatives anticipées de l'histoire du pays. Deux blocs et neufs partis étaient en lice. Aucun taux de participation n'est nécessaire à la validation de la tenue du scrutin. Pour être représenté au parlement, un bloc doit recueillir plus de 7% des suffrages et un parti plus de 5%. En outre, conformément à la loi, au moins trois forces politiques doivent être représentées au parlement.

Selon l'AFP, la participation s'élevait à 39,54% à 17H00 heure locale (13H00 GMT), trois heures avant la fermeture des bureaux de vote qui a eu lieu à 16h00 GMT.

Comme le rappelle l'AFP, Nikol Pachinian a réussi une manœuvre politique en annonçant sa démission le 16 octobre dernier puis s'est mis d'accord avec les députés pour qu'ils échouent deux fois consécutivement à élire un nouveau chef de gouvernement: un prétexte pour la dissolution du Parlement et la convocation d'élections législatives anticipées.

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
élections législatives, Nikol Pachinian, Serge Sarkissian, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook