International
URL courte
9180
S'abonner

Les pays qui lancent le plus souvent des cyberattaques sont les États-Unis, la France et les Pays-Bas, a fait savoir le Centre national de coordination pour les incidents informatiques de Russie, un département du FSB (service de sécurité intérieure).

Les principales sources des cyberattaques se trouvent aux États-Unis et dans l'Union européenne, a affirmé Nikolaï Mourachov, directeur adjoint du Centre national de coordination pour les incidents informatiques de Russie, un département du FSB (service de sécurité intérieure).

Cette conclusion a été faite sur la base de données de sociétés spécialisées dans la sécurité informatique, a-t-il précisé.

Selon Nikolaï Mourachov, ce sont les États-Unis qui détiennent le leadership en tant que source de cyberattaques. Ils sont suivis de la France et des Pays-Bas.

Or, c'est la Russie qui semble être le plus souvent accusée de cyberattaques et d'ingérence, qu'il s'agisse de déclarations au sujet de l'élection présidentielle de 2016 aux États-Unis ou plus récemment lors du mouvement des Gilets jaunes en France.

Lire aussi:

Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 30 morts et 3.000 blessés, selon des chiffres préliminaires
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Tags:
sécurité informatique, ingérence russe, cyberattaque, Nikolaï Mourachov, Pays-Bas, France, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook