International
URL courte
101410
S'abonner

Le fabriquant européen Airbus a confirmé dans un communiqué que c’est le facteur humain qui était à l’origine du crash d’un hélicoptère militaire Tigre de l'armée allemande en 2017 au Mali. L’enquête de la Bundeswehr sur cet accident a exclu tout problème de conception.

Un mauvais réglage des commandes de l'hélicoptère est l'un des facteurs ayant mené au crash d'un hélicoptère militaire Tigre de l'armée allemande en 2017 au Mali, a déclaré Airbus Helicopters dans un communiqué.

L'entreprise ajoute que «des mesures de prévention ont immédiatement été mises en œuvre pour éviter la répétition d'un tel événement».

Selon la même publication, «l'enquête menée par la Bundeswehr avec le soutien d'Airbus Helicopters a exclu tout problème de conception sur l'hélicoptère Tigre».

Deux Casques bleus allemands étaient morts en juillet 2017 dans le crash de leur hélicoptère dans le nord du Mali. Les deux soldats de la Bundeswehr faisaient partie du contingent allemand de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma).

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Cet acteur est considéré comme le meilleur James Bond de tous les temps
Escalade des tensions en Méditerranée orientale: la Turquie à l’offensive
Tags:
enquête, causes, crash d'hélicoptère, Airbus Helicopters, Mali, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook