Ecoutez Radio Sputnik
    Missiles découverts dans la région de Deraa

    Des missiles de radicaux syriens tombent entre les mains des militaires (photos)

    © Sputnik . Firas Al Ahmad
    International
    URL courte
    8771
    S'abonner

    Les troupes gouvernementales ont mis la main sur plus de 20 missiles sol-air appartenant aux extrémistes qui les avaient cachés dans des tunnels près de la frontière jordanienne.

    L'armée syrienne a découvert une vingtaine de missiles sol-air dans des tunnels creusés dans les roches du gouvernorat de Deraa, à proximité de la frontière jordanienne, a annoncé à Sputnik une source militaire syrienne.

    Missiles découverts dans la région de Deraa
    © Sputnik . Firas Al Ahmad
    Missiles découverts dans la région de Deraa

    Selon l'interlocuteur de l'agence, les tunnels atteignent 15 mètres de long, tandis que leur hauteur est suffisante pour qu'un homme adulte puisse se déplacer à l'intérieur.

    Missiles découverts dans la région de Deraa
    © Sputnik . Firas Al Ahmad
    Missiles découverts dans la région de Deraa

    Mercredi, les militaires avaient mis au jour un entrepôt de terroristes contenant des missiles israéliens Lau, des missiles antichar Malyutka, des mitrailleuses lourdes DShK, des lance-roquettes RPG, des bombes et des mines, ainsi que des mortiers, des fusils d'assaut Steyr et une importante quantité de TNT.

    Missiles découverts dans la région de Deraa
    © Sputnik . Firas Al Ahmad
    Missiles découverts dans la région de Deraa

    Ces dernières semaines, les troupes gouvernementales opérant dans le sud de la Syrie découvrent régulièrement des entrepôts d'armes appartenant à divers groupes terroristes. Les militaires ont ainsi saisi de nombreux missiles, des mitraillettes et des fusils d'assaut, ainsi que des lance-grenades, des mortiers, des quadricoptères et des moyens de communications par satellite.

    Tags:
    lance-grenades, fusil d'assaut, bombe, mitrailleuse, tunnel, crise syrienne, missiles sol-air, Deraa, Jordanie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik