International
URL courte
18533
S'abonner

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a rejeté une proposition de résolution de l'opposition MR. Celle-ci appelait à mieux protéger une série de traditions populaires, telles que la Saint-Nicolas ou le Père Fouettard, notamment en les faisant inscrire au patrimoine immatériel de l'Unesco.

C'est officiel: le Parlement Wallonie-Bruxelles a refusé jeudi de protéger la Saint-Nicolas et le Père Fouettard. 

La majorité PS-cdH au sein du Parlement Wallonie-Bruxelles a rejeté la résolution présentée par le Mouvement réformateur (MR), qui préconisait la protection des traditions chrétiennes de Noël, telles que la Saint-Nicolas ou le Père Fouettard, notamment en les inscrivant au patrimoine immatériel de l'Unesco, déclare le journal Dernière heure.Pour la majorité PS-cdH, la proposition est «populiste et trompeuse.»

Dans le texte de son initiative, le MR s'inquiète du fait que les vacances de Noël soient dorénavant appelées vacances d'hiver et celles de Pâques, «vacances de printemps.»

Le MR justifie aussi sa proposition de résolution par la volonté de certains de supprimer la croix de la mitre de Saint-Nicolas, ou de bannir le Père Fouettard, une figure considérée par d'aucuns comme raciste ou pro-esclavagiste.    

Lire aussi:

Édouard Philippe démissionne du gouvernement
Le gendarme noir traité de «vendu» à une manifestation antiraciste brise le silence
Il pointe un revolver sur la tempe d’un Montpelliérain qui avait regardé son amie
Tags:
Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook