Ecoutez Radio Sputnik
    Alger

    Au Conseil de l’Europe, les avancées de l’Algérie quant aux droits de la femme saluées

    CC BY-SA 4.0 / Yelles / Le Musée des Beaux-Arts d'Alger vu depuis le Jardin d'Essai
    International
    URL courte
    4173

    L’arsenal législatif adopté en Algérie depuis quelques années en matière de promotion des droits de la femme a porté ses fruits, a affirmé le directeur exécutif du centre Nord-Sud du Conseil de l’Europe.

    L'Algérie a réalisé d'importants progrès en matière de promotion des droits de la femme, a déclaré le 13 décembre à Alger José Caroço, le directeur exécutif du centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe, lors de l'ouverture du 2e atelier régional pour la promotion du rôle des femmes, en évoquant en particulier les dispositions législatives prises en ce sens, selon l'Algérie Presse Service (APS). Cette rencontre ayant pour intitulé «Applications des lois relatives aux droits des femmes: partage des bonnes pratiques» a été conjointement organisée par le ministère algérien des Affaires étrangères, le centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe et le gouvernement portugais.

    «Nous sommes au bon endroit à Alger pour apprendre de la très bonne expérience algérienne sur les bonnes pratiques en matière des droits de la femme», a affirmé le responsable européen. Il a par la même occasion indiqué que cet atelier constituait la première rencontre du genre avec l'Algérie depuis son adhésion au centre Nord-Sud, en juin 2017.

    Concernant les lois que le gouvernement algérien a fait passer sous la présidence d'Abdelaziz Bouteflika en matière de lutte contre les différentes formes de violence dont sont victimes les femmes, Daniele Cangemi, le chef du service de l'égalité et de la dignité humaine au Conseil de l'Europe, présent également à la rencontre, a salué à son tour les «avancées réalisées» par l'Algérie dans ce domaine.

    Pour rappel, le prix du centre Nord-Sud de 1996 a été attribué à des femmes algériennes en hommage à leur combat pour la liberté et l'égalité durant les dures années du terrorisme ayant frappé le pays.

    À partir de 2005, de nouvelles lois ont été promulguées en Algérie permettant notamment aux femmes une meilleure représentation au niveau des assemblées élues, ainsi qu'une protection contre les violences physiques et psychologiques, pour ne citer que ces deux aspects principaux. À cet effet, l'année 2012 a marqué une entrée massive des femmes à l'Assemblée populaire nationale (APN). Pas moins de 146 femmes ont été élues, soit un taux de 31,6%, dans une APN jusque-là occupée presque exclusivement par des hommes.

    Lire aussi:

    Pas de soudure ni de point chaud: l'entreprise qui restaurait Notre-Dame livre sa version
    Treize diplomates français armés arrêtés à la frontière entre la Libye et la Tunisie
    Le Guide suprême iranien fustige l'usage de l'armée contre les Gilets jaunes
    Tags:
    évolution, droits des femmes, Assemblée populaire nationale (APN) algérienne, Conseil européen, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik