International
URL courte
7433
S'abonner

L’Iran pourrait se lancer dans la construction de son premier sous-marin lourd de 3200 tonnes, de 87 mètres de long et de 10 mètres de large. C’est ce qu’a annoncé le 17 décembre l’agence Fars News, en affirmant que ce projet représente un important bond en avant de l’industrie militaire iranienne.

Après la réussite du lancement de ses prototypes légers de fabrication 100% iranienne, l'Iran envisagerait la construction de son premier sous-marin lourd, ce qui serait un saut qualitatif pour son industrie militaire dans ce domaine. C'est ce qu'a rapporté le 17 décembre l'agence Fars News, en indiquant qu'une maquette du nouveau sous-marin a été dévoilée.

Essai d'un missile iranien. Image d'illustration.
© AP Photo / Amir Kholousi, ISNA
Selon le média, la nouvelle génération de submersibles consiste en un sous-marin pesant 3200 tonnes, ayant une longueur de 87 mètres et une largeur de 10 mètres.

Le pays avait auparavant produit et mis en service deux sous-marins légers de type Ghadir, pesant 150 tonnes chacun. Les deux appareils ont rejoint la flotte iranienne dans les eaux méridionales du golfe Persique à la fin du mois de novembre.

Par ailleurs, Téhéran avait également lancé la construction d'un submersible de classe moyenne de type Fateh, pesant 500 tonnes. «Le sous-marin Fateh, le premier sous-marin de classe moyenne construit par la République islamique d'Iran, sera également dévoilé prochainement», a annoncé en juillet le contre-amiral Hossein Khanzadi.

Les deux appareils cités ci-dessus sont capables de lancer des missiles, des torpilles et des mines sous-marines.

Pour rappel, dans son industrie de construction sous-marine, l'industrie militaire iranienne prend comme prototype de base le sous-marin russe de classe Kilo, dont l'Iran a fait l'acquisition dans les années 1990.

Lire aussi:

Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Une banderole anti-Macron survole la cérémonie militaire du 14 juillet – vidéo
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Tags:
projet, construction, sous-marins, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook