International
URL courte
1221
S'abonner

Donald Trump a ordonné mardi la création du commandement militaire pour l’espace (Space command), nouvelle structure au sein du Pentagone, qui contrôlera les opérations spatiales militaires.

L'ordre de créer le commandement militaire de l'espace a été donné aujourd'hui par le Président américain.

«J'ordonne la création, conformément à la législation des États-Unis, d'un commandement américain de l'espace», a indiqué Donald Trump dans un message adressé au Secrétaire à la Défense Jim Mattis et diffusé par la Maison-Blanche.

Le Président a aussi ordonné au Pentagone de recommander la nomination d'un officier de haut rang pour superviser ce nouveau «Commandement militaire de l'espace », qui sera chargé de superviser toutes les activités militaires spatiales du pays. Cette nomination devra être confirmée par le Congrès, selon l'AFP.

Dans un discours prononcé au Kennedy Space Center, en Floride, le vice-président Mike Pence a rappelé que les Etats-Unis étaient désormais confrontés à la concurrence stratégique de la Chine et de la Russie, qui ont amélioré leurs capacités technologiques, notamment dans l'espace.

Le 18 juin, Donald Trump avait ordonné au Pentagone de créer des Forces spatiales en tant que nouvelle branche indépendante des Forces armées du pays. Selon lui, les États-Unis sont résolus à obtenir le leadership dans l'espace et n'envisagent pas de «traîner» derrière la Chine et la Russie.

D'après Heather Wilson, secrétaire aux Forces aériennes des États-Unis, la création de cette structure coûtera au budget du pays 13 milliards de dollars sur les cinq premières années de leur existence.

Certains experts, dont Jack Keane, général quatre étoiles américain à la retraite, estiment que les États-Unis n'ont pas besoin d'une branche spatiale à part puisque l'espace doit rester le domaine prioritaire du Pentagone.

Lire aussi:

Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
«Injectés ou éjectés?»: 10e acte de manifestations contre le pass sanitaire que Macron compte alléger - vidéo
Le canon Caesar toujours aussi performant: Prague proche d’en commander 52 unités
«Vite Mon Prénom», le site qui moque la proposition de Zemmour
Tags:
États-Unis, Donald Trump, espace
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook