International
URL courte
0 15
S'abonner

Facebook se retrouve de nouveau dans le viseur des médias suite à une enquête publiée par The New York Times. Selon elle, le réseau social a partagé des données personnelles de ses utilisateurs à des sociétés comme Netflix, Spotify et Microsoft et leur a même permis de lire des messages privés.

À en croire l'enquête menée par The New York Times, Facebook a permis d'accéder à des données de ses utilisateurs à des géants comme Spotify, Netflix, Microsoft et Yahoo.

D'après le quotidien américain, certaines de ces sociétés, telles que Spotify, Netflix et la Banque royale du Canada, ont même été capables de lire, modifier ou supprimer des messages des internautes.

Pour tirer ses conclusions, The New York Times affirme avoir étudié plus de 200 pages de documents générés en 2017 par le système automatisé des partenariats de Facebook.

Le journal précise qu'il ne s'agit pas de vente de données personnelles, mais de partenariats de partage de données que Facebook avait conclus avec plus de 150 entreprises.

«Les transactions, dont les plus anciennes datent de 2010, étaient toutes actives en 2017. Certaines étaient encore en vigueur cette année», souligné The New York Times.

Contactés par le média, les entreprises Spotify et Netflix ont indiqué qu'elles ne savaient pas qu'elles avaient cet accès.

Quant à la Banque royale du Canada, elle a «contesté le fait que la banque avait un tel accès», a fait savoir The New York Times.

Lire aussi:

Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Une pitbull enceinte se lance dans un combat mortel avec un cobra pour sauver ses maîtres – vidéo
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Tags:
accès, utilisateurs, données personnelles, message, Microsoft, Yahoo, Netflix, Facebook, Inc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook