Ecoutez Radio Sputnik
    Le pont de Crimée en chantier dans le détroit de Kertch

    Kiev promet d’envoyer de nouveau ses navires dans le détroit de Kertch

    © Sputnik . Alexey Kudenko
    International
    URL courte
    17463
    S'abonner

    L’Ukraine entend bien envoyer de nouveau ses navires dans le détroit de Kertch, a annoncé dans un entretien à la BBC le chef du Conseil de sécurité et de défense nationale d'Ukraine (SNBO), Alexandre Tourtchinov, appelant les «partenaires» de Kiev à se joindre à cette démarche. Pour Moscou, il s’agit d’une nouvelle «provocation».

    Après la violation de la frontière russe en mer Noire le 25 novembre par trois navires de la Marine ukrainienne, Kiev compte de nouveau envoyer sa flotte dans le détroit de Kertch, a indiqué Alexandre Tourtchinov, chef du Conseil de sécurité et de défense nationale d'Ukraine (SNBO), dans une interview accordée à la BBC.

    Les vedettes blindées ukrainiennes Berdiansk et Nikopol (à gauche) et le remorqueur Yany Kapu à Kertch
    Service de presse du département de la frontière du FSB russe pour la Crimée
    «Cela est fondamental pour nous. Si nous nous arrêtons et reculons, la Russie accomplira sa mission, celle de s'emparer de la mer d'Azov», a-t-il lancé.

    Alexandre Tourtchinov a également souligné qu'il fallait agir sans tarder.

    «Nous proposons à nos partenaires de prendre part à cette mission à partir des ports ukrainiens de la mer Noire, vers les ports ukrainiens de la côte de la mer d'Azov», a-t-il indiqué.

    Selon chef du SNBO, Kiev entend «inviter à bord des représentants de l'OSCE et d'autres organisations internationales en vue de montrer au monde entier que l'Ukraine et ses marins ne bafouent ni lois ni règles internationales».

    La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a réagi aux dires d'Alexandre Tourtchinov lors d'un point presse en les qualifiant de «provocation».

    «C'est tout simplement l'annonce d'une autre provocation. Elle est absolument irresponsable et son objectif est d'aggraver la situation alors que plusieurs partenaires de l'Ukraine tentent, en réalité, de trouver des moyens de désescalade», a souligné Maria Zakharova.

    Le 25 novembre, trois navires de la Marine ukrainienne ont violé la frontière russe de la côte de la mer Noire, près du détroit de Kertch. Selon le département du FSB pour la Crimée, ils effectuaient des manœuvres dangereuses et refusaient d'obtempérer aux ordres des gardes-côtes. Vers 19h00, heure de Moscou (17h00 heure de Paris), les vaisseaux ont entrepris une nouvelle tentative d'effectuer des actions illégales dans les eaux territoriales russes. Les gardes-côtes russes ont alors eu recours aux armes pour les arrêter. Les autorités russes ont interpellé 24 militaires ukrainiens dont deux agents du Service de sécurité d'Ukraine (SBU). Selon le FSB, ces agents se trouvaient à bord des navires pour coordonner cette action. La Russie a qualifié l'incident de «provocation» et a ouvert une enquête pour violation de sa frontière.

    La Rada suprême a approuvé, à son tour, le décret de Piotr Porochenko relatif à l'établissement de la loi martiale dans certaines zones du pays pour une durée de 30 jours et ce à la suite de l'incident survenu dans le détroit de Kertch.

    Tags:
    passage, provocation, navires, Conseil de sécurité et de défense nationale (SNBO), Maria Zakharova, Alexandre Tourtchinov, détroit de Kertch, mer d'Azov, Crimée, Kiev, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik