Ecoutez Radio Sputnik
    Israël

    Israël réagit face aux conséquences du retrait des troupes US de Syrie

    CC0 / edu_castro27
    International
    URL courte
    32681
    S'abonner

    Israël va se soucier de sa protection une fois qu’il aura étudié le plan de retrait des troupes américaines du territoire syrien, a fait savoir le Premier ministre israélien.

    Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré que son pays analyserait les conséquences du retrait des troupes américaines de Syrie et qu'il se soucierait de se protéger des menaces émanant de ce pays voisin.

    Benjamin Netanyahu a déclaré qu'il en avait discuté la veille avec Donald Trump et le secrétaire d'État américain Mike Pompeo qui lui avaient annoncé leur décision déjà prise et avaient fait comprendre qu'ils avaient «d'autres moyens de pression dans cette région».

    «C'est bien sûr la décision américaine. Nous étudierons le calendrier de sa mise en œuvre et les moyens et, certainement, les conséquences pour nous. En tout cas, nous veillerons à assurer la sécurité d'Israël et à nous protéger des menaces depuis cette direction», a fait savoir le Premier ministre israélien cité par son service de presse.

    Plus tôt dans la journée, la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a annoncé que, conformément à la décision de Donald Trump, les États-Unis avaient entamé le retrait de leurs troupes du territoire de la République arabe syrienne.

    La porte-parole a pourtant précisé que les États-Unis et leurs alliés seront toujours prêts à revenir en Syrie pour protéger les intérêts américains.

    Auparavant, The Washington Post, se référant à un responsable de la Défense américaine, a annoncé que l'administration Trump avait décidé de retirer les troupes américaines de Syrie.

    Juste après la publication de l'article de The Washington Post, le Président américain a publié le tweet suivant: «Nous avons vaincu Daech* en Syrie, ma seule raison d'y rester pendant la présidence de Trump».

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Tags:
    retrait des troupes, Donald Trump, Benjamin Netanyahu, États-Unis, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik