International
URL courte
64976
S'abonner

En dépit du retrait des troupes américaines de Syrie, la ministre française de la Défense a assuré sur Twitter que la France resterait engagée militairement dans le pays.

«Daech* est plus affaibli que jamais. Daech* est passé à la clandestinité et en mode insurrectionnel dans sa manière de combattre. Daech* a perdu plus de 90% de son territoire. Daech* n'a plus de logistique comme il a pu en avoir», a twitté Florence Parly le 20 décembre.

Et d'ajouter: «Mais Daech* n'est pas rayé de la carte, ni ses racines d'ailleurs, il faut vaincre militairement de manière définitive les dernières poches de cette organisation terroriste.»

La porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a annoncé le 19 décembre que, conformément à la décision de Donald Trump, les États-Unis avaient entamé le retrait de leurs troupes du territoire de la République arabe syrienne. La porte-parole a pourtant précisé que les États-Unis et leurs alliés seraient toujours prêts à revenir en Syrie pour protéger les intérêts américains.

Auparavant, The Washington Post, se référant aux propos d'un responsable de la Défense américaine, a annoncé que l'administration Trump avait décidé de retirer les troupes américaines de Syrie. Juste après la publication de l'article de The Washington Post, le Président américain a posté le tweet suivant: «Nous avons vaincu Daech* en Syrie, ma seule raison d'y rester pendant la présidence».

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Elle promène son chien et tombe sur une créature mi crocodile mi poisson - photos
Des djihadistes français se filment en plein combat à Idlib contre l’armée syrienne – vidéo
Trois membres du personnel hospitalier de Paris testés positifs au coronavirus
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
Tags:
Daech, Syrie, France, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook