Ecoutez Radio Sputnik
    Albanie

    Le Premier ministre albanais attaqué avec des œufs au parlement (photos)

    © Photo. pixabay
    International
    URL courte
    572
    S'abonner

    Dans le contexte des manifestations étudiantes dans la capitale albanaise, le Premier ministre, qui mène des pourparlers avec les jeunes, n’a pas voulu négocier avec les députés de l’opposition sous prétexte qu’il préférait le faire avec les étudiants. Par la suite, il a été bombardé d’œufs en plein milieu de la séance au parlement.

    Le Premier ministre albanais et leader du parti socialiste au pouvoir, Edi Rama, a été attaqué avec des œufs jeudi par l'opposition lors d'un débat animé au parlement, a rapporté l'Albanian Daily News.

    Depuis début décembre, des manifestations massives d'étudiants ont lieu dans la capitale albanaise, Tirana, et dans les principales villes du pays.

    Le 6 décembre, le gouvernement albanais a accepté d'abolir les droits d'inscription aux examens échoués après de nombreuses manifestations d'étudiants, mais les manifestants ont mis en avant un certain nombre d'autres exigences, dont la réduction de moitié du coût de l'éducation payante, le soutien public aux recherches des étudiants, l'amélioration des conditions de vie dans les universités et l'augmentation des dépenses budgétaires.

    Des milliers d'étudiants bloquant chaque jour les rues centrales près du ministère de l'éducation et protestent, le Premier ministre a tenté de mener des négociations avec eux.

    «En essayant de négocier avec les députés d'opposition, le Premier ministre a déclaré qu'il préfère les laisser parler les uns avec les autres car il est occupé avec les pourparlers avec les étudiants. Cette déclaration a provoqué la colère parmi l'opposition, et le député du Parti démocrate d'Albanie Endri Hasa a commencé à jeter des œufs au Premier ministre puis a résisté à la sécurité qui l'a emmené hors de la salle», a écrit le journal qui a publié également des photos.

    La séance a été suspendue en raison de l'incident.

    Le chef du plus grand parti de l'opposition, Lulzim Basha, avait précédemment soutenu les étudiants et demandé publiquement à ce que les dirigeants du pays révisent la loi sur l'enseignement supérieur et doublent les dépenses budgétaires lui étant consacrées.

    Cependant, les étudiants se dissocient de la participation aux activités des partis politiques, y compris de la proposition de la branche jeunesse du parti démocrate d'aider à organiser des manifestations, et déclarent qu'ils ne s'engagent pas.

    Tags:
    manifestation, attaque, parlement, œuf, Albanie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik