International
URL courte
16729
S'abonner

La ville syrienne de Manbij peut revenir sous le contrôle de Damas si les autorités syriennes accordent une certaine autonomie aux Kurdes, d’après la porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS) interrogée par Sputnik.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS) sont prêtes à remettre la ville de Manbij aux autorités de Damas à condition qu’elle ait une certaine autonomie, a déclaré vendredi à Sputnik la porte-parole des FDS, Jihan Ahmad.

«Nous faisons partie de la Syrie et nous n’appelons pas au séparatisme, mais nous voulons avoir un accord sur l’autonomie au sein de la Syrie libre», a indiqué Jihan Ahmad à la question de savoir si le drapeau syrien pourrait être hissé à Manbij.

Selon elle, les Kurdes ne veulent pas vivre dans un État scindé.

«Nous ne souhaitons que l’autonomie de cette région, quel que soit le drapeau», a indiqué la porte-parole.

Le 19 décembre, Donald Trump a annoncé que les États-Unis avaient écrasé Daech* en Syrie, notant que la lutte contre ce groupe terroriste était la seule raison de la présence des militaires américains dans le pays. La Maison-Blanche a plus tard publié une déclaration annonçant que les États-Unis avaient commencé à retirer leurs troupes de Syrie. Les dirigeants des SDF ont qualifié jeudi la décision de Washington de prématurée puisque les terroristes de Daech* ne sont pas encore complètement défaits en Syrie.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
Tags:
autonomie, Kurdes, Forces démocratiques syriennes (FDS), Jihan Ahmad, Syrie, Minbej
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook