International
URL courte
13326
S'abonner

Suite à un incident qui s’est produit ce matin à bord d’un navire italien dans l’estuaire de la Tamise, en Grande-Bretagne, où quatre migrants auraient menacé l’équipage du bateau en le forçant à accoster au Royaume-Uni, la police britannique a déclaré ne pas avoir trouvé de lien avec la piraterie ou le terrorisme, selon les médias locaux.

La police britannique a infirmé les rumeurs voulant que l'incident qui a eu lieu ce matin sur un cargo italien dans l'estuaire de la Tamise, en Grande-Bretagne, soit un acte de piraterie ou de terrorisme, a signalé la presse locale.

«Nous n'avons reçu aucune information indiquant que des personnes auraient été blessées et nous ne pensons pas qu'elles sont exposées à des risques. Actuellement, nous ne considérons pas cela comme une prise d'otages, un acte de piraterie ou de terroriste», indique la police de l'Essex.

​Ce vendredi matin, un cargo de 236 mètres en provenance du Nigeria a signalé qu'un groupe de migrants avait menacé l'équipage du bateau afin que ce dernier les approche du littoral britannique. L'incident s'est produit à environ 9h15 heure locale, selon Paul Kyprianou, le porte-parole de la compagnie maritime Grimaldi Group, propriétaire du bateau Grande Tema.

«Le navire est sous le commandement de l'équipage, il n'y a aucune question à propos de ça… le seul problème est que nous avons quatre personnes en liberté sur le pont qui menacent les membres d'équipage et leur demandent de s'approcher de la côte», a indiqué Paul Kyprianou.

Lire aussi:

Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Élections présidentielles en Biélorussie: les premières estimations tombent
Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
L'explosion à Beyrouth a engendré un cratère de 43 mètres de profondeur - images
Tags:
ancre, cargaison, menaces, bateau, migrants, police, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook