International
URL courte
0 120
S'abonner

Le Conseil de sécurité des Nations unies a approuvé vendredi à l'unanimité la résolution annonçant une trêve à al-Hodeïda, au Yémen, et l'envoi d'observateurs dans cette région.

La résolution rédigée par le Royaume-Uni et déclarant une trêve à al-Hodeïda, au Yémen, a été adoptée par les 15 membres du Conseil de sécurité de l'Onu. Ainsi, le Conseil a décidé d'envoyer des observateurs civils au Yémen afin notamment de sécuriser le fonctionnement du port stratégique d'al-Hodeïda et de superviser l'évacuation des combattants de cette ville, indique l'agence France-Presse (AFP).

Le texte, amendé à plusieurs reprises cette semaine à la demande des États-Unis, de la Russie ou du Koweït, «insiste sur le plein respect par toutes les parties du cessez-le-feu décrété pour le gouvernorat d'al-Hodeïda», est-il précisé.

Il autorise l'Onu «à établir et à déployer, pour une période initiale de 30 jours à compter de l'adoption de la résolution, une avant-garde pour commencer un travail d'observation», sous la direction du général néerlandais à la retraite Patrick Cammaert, toujours selon l'AFP.

Le secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres, a annoncé, la semaine dernière à l'issue de consultations de paix sur le Yémen en Suède, un «cessez-le-feu» qui devait entrer en vigueur «dans les prochains jours» à al-Hodeïda, port de la mer Rouge par où entre l'essentiel de l'aide dans ce pays, le plus pauvre de la zone où sévit selon l'Onu «la pire crise humanitaire du monde».

Lire aussi:

Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Le mystérieux «monolithe de métal» en plein désert américain a disparu
Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
La façade de la Banque de France en feu à Paris, les tensions se poursuivent - vidéos
Tags:
Conseil de sécurité de l'Onu, observateurs, cessez-le-feu, ONU, Hodeida, Royaume-Uni, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook