Ecoutez Radio Sputnik
    Benjamin Netanyahu

    Israël promet d'intensifier ses efforts en Syrie après le retrait US

    © REUTERS / Sebastian Scheiner/Pool
    International
    URL courte
    31668

    Suite à l'annonce du retrait des forces américaines de Syrie, Benjamin Netanyahu a souligné que l'État hébreu bénéficiait toujours de «l'appui sans réserve» des États-Unis.

    Israël intensifiera ses efforts contre la présence militaire iranienne en Syrie après le retrait annoncé des forces américaines de ce pays, a promis le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'un sommet tripartite à Beer-Sheva, en présence des dirigeants grec et chypriote.

    «Nous continuerons à agir avec détermination contre les efforts de l'Iran pour s'implanter en Syrie», a déclaré le chef du gouvernement israélien.

    «Nous n'avons pas l'intention de réduire nos efforts. Nous les intensifierons et nous le ferons avec le soutien et l'appui sans réserve des États-Unis», a-t-il souligné.

    Plus tôt dans la semaine, Donald Trump a annoncé le départ le plus rapidement possible des militaires américains de Syrie, martelant que son pays ne jouerait plus le rôle de «gendarme du Moyen-Orient».

    La Dixième chaîne d'information israélienne a par la suite indiqué que M.Netanyahu avait essayé de persuader Trump de changer d'avis, faisant état d'une énorme «déception» à propos du retrait américain, considéré comme une victoire pour la Russie, l'Iran et le Hezbollah.

    À l'heure actuelle, près de 2.000 soldats américains sont déployés dans le nord de la Syrie, essentiellement des forces spéciales ayant pour vocation de combattre Daech* et d'entraîner les forces locales dans les zones reprises aux djihadistes.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Un Guinéen est mort le soir de la finale de la CAN après une altercation imputée à un Algérien
    Tags:
    retrait, présence militaire, djihadisme, lutte antiterroriste, Hezbollah, Daech, Donald Trump, Benjamin Netanyahu, Israël, États-Unis, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik