International
URL courte
592
S'abonner

Alors que la polémique autour du mur à la frontière mexicaine ne s’essouffle toujours pas, Donald Trump a posté un croquis sur Twitter pour décrire ce mur qu’il présente comme «beau» et «efficace». À peine cette image mise en ligne, le Web est entré en ébullition.

Un récent tweet du Président américain montrait un croquis du mur à la frontière américano-mexicaine, voulu par lui depuis sa campagne présidentielle. Selon Donald Trump, cette barrière serait «totalement efficace tout en étant belle».

​Les internautes ont immédiatement réagi au tweet. De nombreux utilisateurs de réseaux sociaux ont posté une grande quantité de photos et mèmes, se moquant de la conception de la «barrière» en question.

​Le nouveau projet de clôture a été comparé à des crayons, des brosses à cheveux ou des peignes.

​Certains internautes ont «mis à jour» le cliché présidentiel, ajoutant plusieurs retouches à l'image.

Le gouvernement fédéral américain se retrouve samedi en situation de «shutdown» partiel après que le Congrès n'est pas parvenu à voter en urgence une loi budgétaire à cause d'un désaccord autour des fonds demandés par Donald Trump pour la construction d'un mur à la frontière américo-mexicaine.

Donald Trump avait promis de durcir la politique migratoire américaine et de renforcer les contrôles à la frontière, et ce, dès sa campagne électorale. Il avait signé un décret sur la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique cinq jours après sa cérémonie d'investiture du 20 janvier 2017. Initialement, le Président américain avait affirmé que ce serait au Mexique de payer la facture de l'érection du rempart. Son homologue mexicain avait alors répondu sur Twitter que son pays ne payerait «jamais pour un mur».

Lire aussi:

Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
Tags:
internautes, migrants, mur, Internet, frontière, Donald Trump, Mexique, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook