Ecoutez Radio Sputnik
    Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu

    Israël déterminé à poursuivre sa lutte contre l'Iran en Syrie après le retrait US

    © REUTERS / Carlo Allegri
    International
    URL courte
    29251
    S'abonner

    Malgré le départ des forces américaines, l'État hébreu continuera à contrer les tentatives de Téhéran pour établir une présence militaire en Syrie voisine, a annoncé Benjamin Netanyahu.

    Le retrait annoncé des troupes américaines de Syrie n'ébranlera pas la détermination d'Israël à lutter contre l'implantation de l'Iran dans ce pays, a promis le Premier ministre de l'État hébreu Benjamin Netanyahu.

    «La décision de retirer les 2.000 soldats américains de Syrie ne changera pas la cohérence de notre politique», a déclaré M.Netanyahu au début du conseil des ministres hebdomadaire.

    Selon lui, Israël continuera à agir «contre la tentative de l'Iran pour établir une présence militaire en Syrie» et pourrait, si nécessaire, élargir ses actions dans le pays voisin.

    Plus tôt dans la semaine, Donald Trump a annoncé le départ le plus rapidement possible de 2.000 soldats américains déployés actuellement dans le nord de la Syrie, essentiellement des forces spéciales ayant pour vocation de combattre Daech* et d'entraîner les forces locales dans les zones reprises aux djihadistes.

    Selon la Dixième chaîne d'information israélienne, M.Netanyahu a essayé de persuader M.Trump de changer d'avis, lui faisant part de son énorme «déception» à propos du retrait américain, considéré comme une victoire pour la Russie, l'Iran et le Hezbollah.

    Depuis le début du conflit syrien en 2011, Israël a mené des dizaines de frappes en Syrie affirmant agir contre des positions du Hezbollah et les intérêts iraniens.

    Tags:
    lutte antiterroriste, retrait, crise syrienne, présence militaire, Hezbollah, Daech, Donald Trump, Benjamin Netanyahu, États-Unis, Israël, Iran, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik