International
URL courte
260
S'abonner

En Arabie saoudite, les premières femmes pompiers ont commencé à travailler, quelques mois après la décision des autorités du pays de permettre aux Saoudiennes de conduire et de devenir chauffeurs de taxis.

Le géant pétrolier Saudi Aramco emploie désormais des femmes pompiers, pour la première fois dans l’histoire de l’Arabie saoudite, a annoncé le groupe sur son site internet.

«Je suis ravi d’assister à ce moment historique: les premières femmes pompiers du royaume ont reçu leurs attestations», a indiqué le directeur du département anti-incendie de Saudi Aramco, Ghassan Abulfaraj.

Il s’agit de Jazyah Aldossary, diplômée en génie chimique de l’université américaine du Missouri et d’Abeer Aljabr, diplômée en génie industriel et en gestion de l’ingénierie de l’université de Sharjah, aux Émirats arabes unis.

Selon Saudi Aramco, ces deux femmes ont suivi un cours d’entraînement et leur niveau répond à toutes les normes de qualification professionnelles. 

Jazyah Aldossary a expliqué qu’elle voulait devenir pompier comme son père, chef des pompiers dans les années 1990. 

«Il était passionné par son travail et m’a transmis sa passion. Rejoindre le département anti-incendie est un rêve devenu réalité. Mon père était très fier de voir que la deuxième génération de sa famille reprend son métier», a indiqué Mme Aldossary citée par Saudi Aramco.

D’après elle, le processus d'obtention du certificat de pompier a nécessité des efforts physiques importants au quotidien, mais l’expérience a été enrichissante.

«Je suis fière de devenir pompier et de faire partie d'une organisation offrant des chances égales à tous», a pour sa part déclaré Abeer Aljabr.

En juin, l'Arabie saoudite a commencé à délivrer des permis de conduire aux femmes qui peuvent même devenir chauffeurs de taxis. Ces mesures font partie de réformes économiques et sociales lancées par le prince héritier Mohammed ben Salmane al Saoud.

Lire aussi:

L’Allemagne réagit aux menaces US contre le gazoduc Nord Stream 2
Trump menace de «fermer» les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
Alain Finkielkraut s’attaque à son tour à Didier Raoult
Tags:
métier, femmes, pompiers, Saudi Aramco, Abeer Aljabr, Jazyah Aldossary, Ghassan Abulfaraj, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook