Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron et Idriss Déby lors d'un sommet du G5 Sahel, le 2 juillet 2017

    La France, «seule force qui fait face au terrorisme au Sahel», selon le Président tchadien

    © AFP 2019 CHRISTOPHE ARCHAMBAULT
    International
    URL courte
    23429

    La force française est «la seule force aujourd'hui qui fait face au terrorisme au Sahel», a affirmé, selon des médias français, le Président tchadien Idriss Déby.

    Le Président tchadien Idriss Déby a constaté que la France était actuellement l'unique force combattant le terrorisme au Sahel.

    «La seule force aujourd'hui qui fait face au terrorisme au Sahel, c'est la force française», a déclaré le Président tchadien Idriss Déby, d'après des médias français.

    Dans un contexte de menaces djihadistes persistantes dans la région, Emmanuel Macron a rencontré ce dimanche son homologue tchadien Idriss Déby, notamment pour évoquer la lutte contre les djihadistes actifs dans la région du Sahel, selon France 24.

    Son déplacement à N'Djamena doit souligner «l'engagement du Président dans la lutte contre le terrorisme au Sahel et en particulier dans la mise en place de la force G5 Sahel», avait expliqué l'Elysée, d'après Les Echos.

    Emmanuel Macron a rencontré samedi soir au Tchad un millier de soldats français de l'opération Barkhane dans laquelle sont engagés au total 4.500 hommes qui affrontent de 1.000 à 3.000 djihadistes depuis août 2014 dans une zone désertique à cheval sur cinq pays du Sahel. Ces pays — Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad — ont d'ailleurs constitué un G5 Sahel pour coordonner leurs actions en matière de développement économique et de lutte contre le terrorisme.

    Le Tchad est le principal allié de la France dans la région depuis une trentaine d'années et son armée est considérée comme l'une des plus efficaces du Sahel. C'est le seul pays à être menacé par des infiltrations djihadistes sur toutes ses frontières. Emmanuel Macron s'est rendu samedi au Tchad pour une visite de 48 heures pendant laquelle il a réveillonné avec les soldats français à la base de Kossei, près de N'Djamena. Il a ainsi honoré la tradition de rendre visite à Noël aux militaires participant à des opérations extérieures qui avait été introduite par Jacques Chirac.

    L'année dernière, il a fêté Noël sur la base aérienne de Niamey au Niger.

    Lire aussi:

    Une explosion se serait produite dans une raffinerie en Espagne (images)
    Trump menace d'«effacer» l'Iran en cas d'attaque contre les USA
    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    Tags:
    armée, menaces, djihadisme, président, terrorisme, palais de l'Élysée, opération Barkhane, France 24, Les Echos, Jacques Chirac, Idriss Déby Itno, Emmanuel Macron, Niamey, Niger, Mauritanie, Mali, Burkina Faso, N’Djamena, Sahel, Tchad, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik