International
URL courte
302157
S'abonner

Une cache souterraine contenant des armes de fabrication américaine, israélienne et jordanienne a été découverte par l’armée syrienne dans le gouvernorat de Quneitra, non loin des hauteurs du Golan occupées par Israël, d’après l’agence syrienne Sana.

Des soldats syriens ont découvert une importante cache d’armes, dont certaines ont été fabriquées aux États-Unis, en Israël et en Jordanie, lors d’une opération de ratissage du terrain libéré des terroristes organisée à l'ouest de la ville de Jubata al-Khashab, dans le gouvernorat de Quneitra, à proximité du plateau du Golan, a annoncé dimanche l’agence syrienne Sana.

La cache contenait différents types d’armes: des missiles antichars, des mortiers, des fusils, des mitrailleuses, des systèmes de communication par satellite, ainsi que d’énormes quantités de munitions, précise l’agence.

Les militaires syriens ont en outre découvert des équipements de protection, du matériel médical et des médicaments dont certains sont aussi «de fabrication israélienne et occidentale», d’après Sana.

Le 21 décembre dernier, les forces de sécurité syriennes ont démantelé une autre cache d’armes abandonnée par les terroristes dans le gouvernorat de Deraa, également au sud du pays. Elle renfermait une grande quantité de fusils d’assaut, de mortiers, de missiles antichar TOW et de drones de reconnaissance de fabrication américaine. Les soldats syriens découvrent fréquemment des caches d’armes de ce type qui contiennent souvent des armes et des équipements médicaux produits aux États-Unis et en Israël.

Lire aussi:

Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Un colis suspect adressé au Pr Raoult envoyé à Marseille, une unité spéciale intervient
Un médecin explique pourquoi il est déconseillé de se laver à l’eau froide
Tags:
médicaments, munitions, fusil, mortier, missiles, armes, cache d'armes, SANA, Jordanie, Israël, Hauteurs du Golan, États-Unis, Quneitra, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook