International
URL courte
21839
S'abonner

Benjamin Netanyahu a accusé Recep Tayyip Erdogan d'être «obsédé» par Israël, ajoutant que la Turquie était un pays qui «se transforme de jour en jour en une dictature», comme l'indique son service de presse.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a accusé le Président turc Recep Tayyip Erdogan d'être «obsédé» par Israël. Il a fait cette déclaration au cours d'une rencontre avec des militaires à Tel-Aviv.

«Il [Erdogan, ndlr] est obsédé par Israël. Mais il y a également une dynamique positive: si avant, Erdogan m'attaquait toutes les deux heures, maintenant ce n'est plus que toutes les six heures», a fait remarquer Benjamin Netanyahu, cité par son service de presse.

S'adressant aux soldats israéliens, il a affirmé que la Turquie était un pays «qui, malheureusement, se transforme de jour en jour en une dictature».

«Il [Erdogan, ndlr] sait que [l'armée israélienne, ndlr] est une armée véritablement morale par rapport à une armée qui massacre des femmes et des enfants dans des villages kurdes», a affirmé le Premier ministre israélien.

Recep Tayyip Erdogan a accusé Israël dimanche de pratiquer une politique de «terreur d'État». Le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu, a accusé sur Twitter Benjamin Netanyahu d'être responsable de la mort de milliers de Palestiniens.

Les relations entre Israël et la Turquie sont au plus bas depuis l'expulsion en mai 2018 du consul turc à Jérusalem et de l'ambassadeur israélien à Ankara au milieu d'une guerre des mots entre Recep Tayyip Erdogan et Benjamin Netanyahu provoquée par les affrontements dans la bande de Gaza et le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem.

Lire aussi:

Départ de sept nouveaux députés de LREM à l'Assemblée pour rejoindre un 10e groupe
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
La plus grande économie d’Europe au seuil d’une puissante vague de faillites
Tags:
soldats, rencontre, déclaration, dictature, émeutes, relations, Twitter, Inc, Mevlut Cavusoglu, Recep Tayyip Erdogan, Benjamin Netanyahu, Jérusalem, Tel Aviv, Bande de Gaza, Ankara, Turquie, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook