Ecoutez Radio Sputnik
    L'Indonésie frappée par un tsunami (décembre 2018)

    Le bilan du tsunami en Indonésie a presque doublé en 24 heures

    © AFP 2019 DEMY SANJAYA
    International
    URL courte
    116
    S'abonner

    Le bilan du tsunami meurtrier en Indonésie s'est encore alourdi en 24 heures. Il s’élève maintenant à 373 morts, d'après l'agence de gestion des catastrophes indonésienne citée par des médias.

    Le tsunami qui s'est soudainement abattu samedi sur les côtes des îles de Java et de Sumatra, dans l'ouest de l'Indonésie, a fait 373 morts, selon un nouveau bilan annoncé lundi par un porte-parole de l'agence indonésienne de gestion des catastrophes (BNBP), Sutopo Purwo Nugroho.

    «Il y a 1.459 blessés, et 128 personnes sont toujours portées disparues», a également annoncé le porte-parole cité par des médias.

    Dimanche, les autorités faisaient état de 280 morts et 57 disparus.

     Un tsunami a déferlé sur les rives du détroit de la Sonde dans la nuit du 22 au 23 décembre. Selon l'Agence indonésienne de météorologie, de climatologie et de géophysique (BMKG), la vague n'a pas été causée par un tremblement de terre mais serait probablement due à une éruption du volcan Anak Krakatoa. 

    Le Krakatoa est responsable de l'une des éruptions les plus meurtrières de l'histoire: en 1883, il avait causé plus de 36.000 morts, à la fois de lui-même et de par les vagues du tsunami qu'il avait engendré.

    L'Indonésie compte 127 volcans actifs et se trouve sur la Ceinture de feu du Pacifique, une zone où tremblements de terre et éruptions volcaniques sont fréquents.

    Tags:
    Agence de météorologie, climatologie et géophysique d'Indonésie (BMKG), tsunamis, morts, Agence indonésienne de gestion des catastrophes (BNBP), Sutopo Purwo Nugroho, détroit de la Sonde, Sumatra, Java, Indonésie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik