Ecoutez Radio Sputnik
    Stade de Japoma, à Douala, Cameroun

    Organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2021: la Confédération clôt la polémique

    © Sputnik . Anicet Simo
    International
    URL courte
    0 30

    Fin du suspense quant à l’organisation de la CAN 2021: c’est le Cameroun qui sera le pays hôte, et non la Côte d’Ivoire. C’est ce qui transparait du communiqué publié le 23 décembre par la Confédération africaine de football sur son site officiel.

    C'est le Cameroun qui organisera la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2021 et pas un autre pays. C'est ce qu'a officiellement annoncé, le 23 décembre, la Confédération africaine de football (CAF) dans un communiqué publié sur son site internet.

    «À la demande de la CAF, le Cameroun a officiellement accepté d'abriter l'édition de 2021 à travers un courrier adressé à la CAF et signé par le chef de l'État camerounais, Monsieur Paul Biya», a indiqué le communiqué. «Le Président de la CAF [Monsieur Ahmad Ahmad, ndlr] exprime sa gratitude au Président Biya pour sa grande compréhension», a-t-il ajouté.

    Tout en soulignant le caractère erroné des informations ayant fait état de l'attribution de la CAN 2021 à la Côte d'Ivoire, contrairement à ce qu'avait annoncé son président, la Confédération africaine de football a souligné «qu'en la circonstance, elle a siégé comme prévu le 30 novembre 2018 et a statué de façon libre, indépendante, respectueuse des principes statutaires et règlementaires», selon le même communiqué.

    Évoquant sa décision de décaler toutes les CAN afin de donner à chaque pays sa chance d'organiser cette compétition continentale, la CAF a affirmé qu'elle «a étudié dans leurs moindres détails les rapports des multiples missions, les films réalisés sur la réalité des chantiers dans les pays candidats à l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations».

    Selon la BBC, le président de la Confédération africaine de football Ahmad Ahmad a annoncé lundi 17 décembre qu'aucune décision n'avait été prise pour forcer la Côte d'Ivoire à accueillir la Coupe des Nations (CAN) 2023 plutôt que celle de 2021. Cette information, reprise depuis par la presse, a été considérée par la CAF, dans son communiqué cité ci-dessus, comme une déformation des propos de son président. «Ainsi le président de la CAF ne se reconnaît pas dans les propos qu'une certaine presse lui prête depuis un moment à propos de la CAN 2021», a précisé le communiqué.

    Pour mémoire, le comité exécutif de la Confédération africaine de football, réuni vendredi 30 novembre à Accra au Ghana, a officiellement décidé de retirer l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations 2019 au Cameroun. Le comité exécutif de la CAF organisera une réunion extraordinaire le 9 janvier pour choisir le ou les pays organisateurs pour la CAN 2019.

    Lire aussi:

    CAN 2021, nouvelle volte-face du président de la confédération africaine de football
    Le président de la Confédération africaine de football rend hommage au Maroc
    Privé de Coupe d'Afrique des Nations de foot, le Cameroun calme le jeu
    Tags:
    championnat, football, Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, Afrique, Côte d'Ivoire, Cameroun
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik