Ecoutez Radio Sputnik
    Algérie

    Le grand rabbin de France souhaiterait se rendre sur les tombes de ses ancêtres en Algérie

    CC0 / Pixabay/raandree
    International
    URL courte
    211728

    Deux personnalités françaises de confession juive, dont le grand rabbin de France, auraient exprimé le souhait de se rendre en Algérie pour s’y recueillir sur les tombes de leurs ancêtres. Le ministre algérien des Affaires religieuses et des wakfs a indiqué n’avoir pas encore reçu de «demande officielle» de leur part.

    Le grand rabbin de France, Gilles Bernheim, et le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Franck Touboul, ont fait part de leur volonté de se rendre en Algérie, où sont enterrés leurs ancêtres, a déclaré lundi dernier le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Mohamed Aïssa lors du Forum d'El-Hiwar.

    Cité par L'Express DZ, il a assuré que ces deux personnalités, dont les ancêtres ont vécu à Oran, ont exprimé leur souhait aux responsables de la Grande mosquée de Paris. Cependant, «aucune demande officielle» de la part des deux Français n'a été reçue pour le moment.

    Mohamed Aïssa a indiqué que le gouvernement algérien «prendra une position sur la question s'il est directement saisi».

    Toujours selon la même source, l'association Mémoire et traditions des juifs d'Algérie (Morial) a envoyé un courrier au Président Abdelaziz Bouteflika afin de solliciter son autorisation pour que les personnes de confession juive ayant des ascendants qui ont vécu en Algérie puissent s'y rendre.

    Cependant, ces informations n'ont été pour le moment ni diffusées dans la presse française ni confirmées par les intéressés eux-mêmes.

    Lire aussi:

    La base russe de Hmeimim repousse une attaque aux lance-roquettes multiples, 180 djihadistes éliminés
    Moscou commente la reprise par les USA des importations de pétrole vénézuélien
    Conseil des ministres ou «pyjama party»? La tenue de Sibeth Ndiaye devient la risée de la Toile
    Tags:
    rabbin, France, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik