Ecoutez Radio Sputnik
    monnaies

    Corruption des hautes instances: plus de la moitié des Français la qualifie d’élevée

    © AFP 2019 JOEL SAGET
    International
    URL courte
    Sputnik.Opinions (36)
    19411
    S'abonner

    Selon un sondage de Sputnik.Opinions, une majorité de Français (52%) qualifie d’élevé l’indice de corruption des hautes instances de leur pays. Cet avis est aussi partagé aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne, bien que ces quatre contrées fassent partie du classement des pays les moins corrompus rédigé par Transparency International.

    Alors que l'ONG Transparency International établit chaque année un classement mondial de la perception de la corruption, établi sur des enquêtes réalisées auprès d'hommes d'affaires, d'analystes de risques et d'universitaires, l'Ifop a mené un sondage pour Sputnik auprès des habitants de quatre des 25 pays désignés comme les moins corrompus en 2017. Et ainsi que l'on peut le voir sur le diagramme, plus de la moitié des Français (52%) et des Américains (66%), 41% des Britanniques et 34% des Allemands pensent que le niveau de corruption des hautes instances de leur pays est assez élevé.

    Il est à noter qu'en France, les sondés qui avaient voté pour Marine Le Pen lors des élections présidentielles de 2017, clament plus souvent le haut niveau de corruption dans leur pays, que le font les partisans d'Emmanuel Macron: 71% contre 29% respectivement.

    Quel est le niveau de corruption des hautes instances en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et aux États-Unis?
    © Sputnik .
    Quel est le niveau de corruption des hautes instances en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et aux États-Unis?

    Aux États-Unis, les Démocrates (75%) parlent de la corruption des hautes instances plus souvent que les Républicains (54%). En Allemagne de l'Est et à Berlin, plus souvent qu'à l'Ouest (avec respectivement 43% et 40% contre 32% des personnes interrogées).

    Le sondage a été réalisé du 9 au 20 août par l'Institut français d'opinion publique (Ifop). 4.033 personnes majeures des quatre pays y ont participé. La marge d'erreur s'élève à 3,1% pour un intervalle de confiance de 95%.

    Le projet international d'étude de l'opinion publique Sputnik.Opinions a été lancé en janvier 2015, en partenariat avec les célèbres instituts Populus, Ifop et forsa. Dans le cadre du projet, des sondages sont régulièrement menés dans les pays d'Europe et aux États-Unis sur des sujets sociaux et politiques d'actualité.

    Dossier:
    Sputnik.Opinions (36)
    Tags:
    corruption, sondage, Sputnik.Opinions, Transparency International, Royaume-Uni, Allemagne, États-Unis, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik