International
URL courte
5371
S'abonner

Washington cherche à rejeter la responsabilité sur ses partenaires au sein de la coalition internationale et sur les alliés au Proche-Orient qui luttent contre le groupe terroriste Daech*, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, suite à la décision des États-Unis de retirer leurs troupes de Syrie.

Dans la foulée d'une conférence de presse avec son homologue jordanien Ayman Safadi, Serguei Lavrov s'est prononcé sur la décision de Donald Trump de retirer les troupes américaines du sol syrien.

«Apparemment, Washington cherche à se décharger de ses responsabilités sur ses partenaires au sein de la coalition. Il s'agit entre autres des soldats français, britanniques et allemands qui se trouvent de façon illégitime sur le sol syrien, et des forces aériennes de la coalition», a souligné le ministre russe.

Selon lui, «les États-Unis ont des alliés dans la région sur qui ils comptent imposer une charge financière supplémentaire», a souligné M.Lavrov.

Le 19 décembre, Donald Trump a annoncé que les États-Unis avaient écrasé Daech* en Syrie, précisant que la lutte contre le groupe terroriste était la seule raison de la présence militaire américaine dans le pays.

Pluas tard, la Maison-Blanche a publié une déclaration annonçant que les États-Unis avaient commencé à retirer ses troupes de Syrie.

*Organisation terroriste interdite en Russie  

Lire aussi:

La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
L'armée US reconnaît que sa dernière frappe à Kaboul était une erreur avec «un bilan tragique»
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Tags:
Russie, États-Unis, Syrie, Sergueï Lavrov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook