Ecoutez Radio Sputnik
    L’aéroport de Londres-Gatwick

    Au Royaume-Uni, un système apparaîtra pour surveiller les drones. Seulement les drones?

    © AP Photo / Sang Tan
    International
    URL courte
    133
    S'abonner

    Des détecteurs de drones seraient déployés sur l’ensemble du territoire du Royaume-Uni, a annoncé le ministre britannique de la Sécurité, Ben Wallace, suite aux incidents qui ont perturbé l’aéroport de Londres-Gatwick. Sputnik s’en est entretenu avec le fondateur du site Knowdrones.com, Nick Mottern.

    La décision de déployer à travers le Royaume-Uni des dispositifs capables de détecter, brouiller ou neutraliser les drones va dans la bonne direction, a estimé dans un entretien accordé à Sputnik Nick Mottern, fondateur du site Knowdrones.com, commentant l'annonce du déploiement des systèmes de repérage des drones dans le pays.

    «Je qualifie d'historique cette décision, mais il est à savoir qui va brouiller les drones. […] Il y a plus de 18 mois, la Russie a eu recourt au brouillage radioélectronique afin d'abattre six ou huit petits drones qui se dirigeaient vers une base militaire russe. À mon avis, cet événement a été très important, mais, malheureusement, il n'a pas été couvert suffisamment dans la presse», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

    Et de rappeler que les États-Unis utilisaient les drones, tant sur leur territoire national qu'à travers le monde entier, et qu'ils n'hésitaient pas à utiliser des drones de surveillance ou même des drones équipés d'armements.

    «C'est pourquoi l'idée de pouvoir brouiller les drones et prévenir ainsi non seulement la surveillance, mais aussi et surtout des attaques éventuelles est très importante», a déclaré l'expert.

    Selon ce dernier, tous les pays menacés d'attaques doivent déployer des brouilleurs de drones pour neutraliser ce type de matériel de guerre et écarter ainsi la menace globale, parce que même un drone ordinaire peut s'écraser contre une centrale nucléaire.

    «L'idée selon laquelle un drone n'est qu'un simple jouet, quelque chose de très amusant qui peut vous apporter une pizza et une commande sur Amazon dissimule en réalité une atteinte à votre vie privée et tout le spectre des possibilités d'utilisation de ces appareils», a prévenu M.Mottern.

    Et d'ajouter qu'il fallait interdire formellement les drones pour surveiller ou attaquer les gens.

    «L'opinion doit enfin se faire à l'idée que nous vivons à une époque de technologies où ce genre de choses doivent être contrôlées au lieu d'être considérées comme de simples gadgets amusants», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

    Le deuxième aéroport le plus fréquenté du Royaume-Uni avait été contraint d'annuler ou de détourner un millier de vols pendant trois jours, affectant 140.000 voyageurs, après des signalements de drones volant à basse altitude.

    Le ministre britannique de la Sécurité, Ben Wallace, a annoncé la décision du gouvernement de déployer des systèmes de détection de drones dans tout le pays pour lutter contre de telles menaces et a averti que les peines les plus sévères seraient prononcées contre les personnes «qui choisissent d'utiliser des drones de manière dangereuse ou à des fins criminelles».

    Des groupes mobiles spéciaux visant à combattre les drones ont été créés au sein de l'armée russe sur la base de l'expérience acquise lors de l'opération antiterroriste en Syrie, où la base russe dévie régulièrement des attaques de drones lancés depuis les zones contrôlées par des terroristes. Ils mettent hors service des drones ennemis, en se servant de différentes gammes de fréquences pour les brouiller.

    Tags:
    terrorisme, base militaire, brouillage, drone, Forces armées russes, gouvernement britannique, Knowdrones.com, Sputnik, Ben Wallace, Nick Mottern, États-Unis, Russie, Syrie, Londres, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik