International
URL courte
14165
S'abonner

Malgré le démenti du ministère britannique des Affaires étrangères, l'ambassade russe à Londres a insisté ce vendredi sur le fait que les deux pays étaient parvenus à un accord visant à rétablir partiellement le nombre d'employés dans leurs missions diplomatiques.

Le porte-parole de l'ambassade russe au Royaume-Uni a confirmé, dans un communiqué publié sur le site de la mission diplomatique, la conclusion d'un accord entre Moscou et Londres sur le retour de diplomates. L'existence d'un tel accord a toutefois été niée ce vendredi par la diplomatie britannique.

«Nous avons vu un démenti de la part des Britanniques. Voici les faits. En décembre, pour la première fois depuis mars, le Royaume-Uni et la Russie ont réciproquement délivré un certain nombre de visas aux futurs employés des missions diplomatiques des deux pays. Ainsi, il y aura une reconstitution partielle des effectifs après les préjudices causés par l'expulsion à l'initiative de Londres de 23 diplomates russes et puis de 23 diplomates britanniques», a-t-il indiqué.

Le diplomate a également souligné que la reprise de la délivrance de visas aux diplomates était «un pas dans la bonne direction» mais qu'il était trop tôt pour parler du rétablissement complet des effectifs.

«Malheureusement, la partie britannique continue de projeter les divergences politiques existantes sur les conditions de fonctionnement de l'ambassade de Russie à Londres et du consulat général à Edimbourg, compte tenu du principe de réciprocité, cela ne reste pas sans conséquence pour les institutions britanniques dans notre pays [la Russie, ndlr]. Le dialogue sur ces questions se poursuivra», a ajouté le porte-parole.

Plus tôt dans la journée, l'ambassadeur russe au Royaume-Uni, Alexandre Yakovenko, avait déclaré dans une interview à la chaîne Rossiya 24 qu'«un accord principal a été conclu» selon lequel au mois de janvier du personnel diplomatique reprendra ses fonctions à Moscou et à Londres. Il a précisé qu'au moins la moitié du nombre de diplomates doit être rétabli.

Pour rappeler, 23 diplomates russes ont été expulsés du Royaume-Uni en mars 2018 après que les autorités britanniques ont accusé la Russie, sans toutefois présenter de preuves tangibles, d'être derrière l'empoisonnement de Sergueï et Ioulia Skripal à Salisbury. À son tour, Moscou a expulsé 23 diplomates britanniques et ordonné la fermeture du British Council et du consulat britannique de Saint-Pétersbourg.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Tags:
diplomates, Alexandre Yakovenko, Royaume-Uni, Londres, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook