Ecoutez Radio Sputnik
    Rodrigo Duterte

    «Inventé» ou pas? Duterte, qui dit avoir agressé sexuellement sa domestique, fait un tollé

    © REUTERS / Erik De Castro
    International
    URL courte
    7112

    Le Président philippin, Rodrigo Duterte, connu pour ses propos et actions plutôt osés, a créé un nouveau tollé dans son pays en racontant comment, adolescent, il aurait infligé des attouchements à sa domestique. Des organisations de défense des droits des femmes se sont levées contre lui en l’accusant de faire la promotion des agressions sexuelles.

    Rodrigo Duterte a provoqué de nouveau un scandale en parlant des femmes. Après qu'il s'était déjà publiquement vanté de ses infidélités, le chef d'État philippin a raconté cette fois une histoire remontant à son adolescence.

    Évoquant sa confession à un prêtre alors qu'il était encore au lycée, Rogrido Duterte, cité par l'AFP, a dit être entré dans la chambre de sa domestique pendant qu'elle dormait.

    «J'ai levé la couverture […]. J'ai tenté de toucher ce qui était dans la culotte, a-t-il dit lors d'un discours. Elle s'est réveillée, alors je suis sorti».

    Mais, toujours selon ses dires, il est retourné dans la chambre de la domestique pour tenter de l'agresser à nouveau.

    Le parti GABRIELA, qui défend les droits des femmes, a qualifié ces propos de «repoussants» et a demandé la démission de Rodrigo Duterte, précise l'AFP.

    Toutefois, le porte-parole du Président a affirmé que ce dernier avait «inventé» l'histoire.

    «Il a inventé une anecdote risible pour attirer l'attention sur les agressions sexuelles que lui et ses camarades subirent au lycée», a affirmé Salvador Panelo.

    Duterte a tenu ces propos alors qu'il évoquait les accusations d'agressions sexuelles sur les enfants par l'Église catholique, «l'institution la plus hypocrite», a lancé le Président de ce pays majoritairement catholique, affirmant que ses camarades de classe et lui avaient été victimes d'agression sexuelle en confession, a encore noté l'AFP.

    Lire aussi:

    La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, d'après AP
    La France enverra des chars et des militaires vers la frontière russe
    «Grande action de désobéissance civile» en cours à Paris (vidéo)
    Tags:
    droits des femmes, agressions sexuelles, prêtre, confession, scandale, AFP, Rodrigo Duterte, Philippines
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik