Ecoutez Radio Sputnik
    Rodrigo Duterte

    «Inventé» ou pas? Duterte, qui dit avoir agressé sexuellement sa domestique, fait un tollé

    © REUTERS / Erik De Castro
    International
    URL courte
    7112

    Le Président philippin, Rodrigo Duterte, connu pour ses propos et actions plutôt osés, a créé un nouveau tollé dans son pays en racontant comment, adolescent, il aurait infligé des attouchements à sa domestique. Des organisations de défense des droits des femmes se sont levées contre lui en l’accusant de faire la promotion des agressions sexuelles.

    Rodrigo Duterte a provoqué de nouveau un scandale en parlant des femmes. Après qu'il s'était déjà publiquement vanté de ses infidélités, le chef d'État philippin a raconté cette fois une histoire remontant à son adolescence.

    Évoquant sa confession à un prêtre alors qu'il était encore au lycée, Rogrido Duterte, cité par l'AFP, a dit être entré dans la chambre de sa domestique pendant qu'elle dormait.

    «J'ai levé la couverture […]. J'ai tenté de toucher ce qui était dans la culotte, a-t-il dit lors d'un discours. Elle s'est réveillée, alors je suis sorti».

    Mais, toujours selon ses dires, il est retourné dans la chambre de la domestique pour tenter de l'agresser à nouveau.

    Le parti GABRIELA, qui défend les droits des femmes, a qualifié ces propos de «repoussants» et a demandé la démission de Rodrigo Duterte, précise l'AFP.

    Toutefois, le porte-parole du Président a affirmé que ce dernier avait «inventé» l'histoire.

    «Il a inventé une anecdote risible pour attirer l'attention sur les agressions sexuelles que lui et ses camarades subirent au lycée», a affirmé Salvador Panelo.

    Duterte a tenu ces propos alors qu'il évoquait les accusations d'agressions sexuelles sur les enfants par l'Église catholique, «l'institution la plus hypocrite», a lancé le Président de ce pays majoritairement catholique, affirmant que ses camarades de classe et lui avaient été victimes d'agression sexuelle en confession, a encore noté l'AFP.

    Lire aussi:

    Une femme frappée par une bande en plein Paris durant la Fête de la musique (vidéo)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Deux Eurofighter de la Bundeswehr entrent en collision en Allemagne
    Tags:
    droits des femmes, agressions sexuelles, prêtre, confession, scandale, AFP, Rodrigo Duterte, Philippines
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik