International
URL courte
272
S'abonner

Les procureurs allemands accusent de tentative de meurtre l’homme qui a été interpellé le jour du Nouvel An, après avoir dirigé sa voiture dans une foule de passants lors de deux attaques distinctes, a annoncé la police ce 2 janvier.

Un conducteur animé de sentiments xénophobes a foncé au volant de sa voiture sur un groupe de personnes, en blessant au moins quatre, dont des Syriens et des Afghans, quelques minutes après le passage à la nouvelle année, dans la ville allemande de Bottrop, ont déclaré mardi la police et le parquet d'Essen.

Le conducteur, un habitant d'Essen âgé de 50 ans, a pris à la fuite à bord d'une Mercedes mais a fini par être rattrapé par la police et arrêté. Au moment de son interpellation, il a tenu des propos racistes devant les policiers.

La police de la ville de Münster a déclaré qu'un juge avait approuvé la demande des procureurs de l'inculper formellement de plusieurs chefs de tentative de meurtre.

Toutes les personnes blessées sauf une étaient originaires de Syrie et d'Afghanistan. Un huitième homme victime d'une blessure à la jambe a été identifié comme un Turco-Allemand de 34 ans, originaire d'Essen.

Une Syrienne dont la vie était en danger se remet de ses blessures à l'hôpital après une opération d'urgence, a précisé la police.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Des zones «écarlates» et «super-rouges» délimitées sur une nouvelle carte de France
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Tags:
attaque, Bottrop, Essen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook