International
URL courte
5017
S'abonner

Une dizaine de civils, dont quatre enfants, ont trouvé la mort dans une frappe de la coalition internationale menée par les États-Unis qui visait la localité d’al-Kichkiya, dans le gouvernorat de Deir ez-Zor, indique l’agence Sana.

La coalition internationale dirigée par les États-Unis a mené, selon l’agence Sana, un nouveau raid dans le gouvernorat de Deir er-Zor, qui a fait 10 morts parmi les habitants de la localité d’al-Kichkiya.

«Dix civils, dont quatre enfants, ont été tués dans une frappe de la coalition internationale sur la maison d’un habitant de la localité d’al-Kichkiya, dans le gouvernorat de Deir ez-Zor», indique l’agence.

Plus tôt dans la journée, Sputnik a appris auprès d’une membre du Conseil des droits de l’Homme auprès du dirigeant tchétchène, Kheda Saratova, qu’une femme et un enfant, ressortissants russes, avaient trouvé la mort dans un raid de la coalition américaine dans le village d’al-Chaafa du même gouvernorat.

Jeudi 3 décembre, la chaîne d’État Ikhbariya a annoncé que les frappes de ladite coalition visant le village d’al-Chaafa avaient emporté les vies de 11 membres d’une même famille.

Les médias syriens font presque quotidiennement état de civils tués ou blessés dans les frappes de la coalition internationale dans le gouvernorat de Deir ez-Zor. Ils signalent également que la coalition sous commandement américain a utilisé à plusieurs reprises du phosphore blanc dans ses bombardements.

Les autorités syriennes ont appelé les Nations unies à prendre des mesures appropriées contre les responsables et à faire cesser la présence illégale de la coalition en Syrie.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Alerte en Algérie après la réapparition du poisson lièvre
Les sirènes d'alerte déclenchées en Israël
Tags:
civils, Deir ez-Zor, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik