International
URL courte
4130
S'abonner

Les États-Unis veilleront à ce qu’un vide ne soit pas créé en Syrie après le retrait de leurs troupes de ce pays, a informé une source diplomatique.

Les délais exacts du retrait des troupes américaines de Syrie n’ont pas été déterminés, mais les militaires ne vont pas y rester indéfiniment, a déclaré aux journalistes une source haut placée au sein du département d’État.

«Nous n’avons aucun délais pour le retrait de nos troupes de Syrie. Le Président a pris la décision de retirer nos militaires, mais cela sera fait d’une manière pesée et en étroite coordination avec nos alliés et partenaires», a déclaré le fonctionnaire lors d’un point de presse.

Selon lui, le retrait sera effectué d’une manière qui permette de maintenir la pression sur Daech* et empêche de laisser un vide que les terroristes puisse occuper.

Plus tôt, c’est l’administration du Président Obama qui avait été accusée de créer un «vide». L’ex-chef d'État avait considérablement réduit la présence des troupes américaines en Irak ce qui avait, selon plusieurs experts, conduit à la formation de Daech* dans la région.

Soldats américains
© Sputnik . Alexeï Vitvitski
En décembre, Donald Trump avait annoncé le départ le plus rapidement possible des militaires américains de Syrie, martelant que son pays ne jouerait plus le rôle de «gendarme du Moyen-Orient».

Les États-Unis et leurs alliés mènent depuis 2014 l’opération anti-Daech* en Syrie et en Irak. Cela étant dit, en Syrie ils agissent sans aval des autorités du pays. Près de 2.000 soldats américains étaient alors déployés dans le nord de la Syrie, essentiellement des forces spéciales ayant pour vocation de combattre Daech* et d'entraîner les forces locales dans les zones reprises aux djihadistes.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
Un soldat français retrouvé mort au Burkina Faso
Des militaires russes envoyés en Libye? Le Kremlin met les points sur les i
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Tags:
troupes, retrait, Daech, Département d'Etat des Etats-Unis, Donald Trump, Irak, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook