International
URL courte
10116
S'abonner

Des hélicoptères d'attaque israéliens ont visé deux postes militaires du Hamas en réponse à l'envoi d'un engin explosif attaché à des ballons depuis la bande de Gaza.

En réaction à l'envoi de ballons équipés d'un engin explosif, l'armée de l'État hébreu a attaqué dimanche deux postes militaires du Hamas dans la bande de Gaza, a annoncé Tsahal dans un communiqué.

«Un engin explosif attaché à plusieurs ballons ainsi qu'à un modèle réduit d'avion a été lancé depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien. En réponse, des hélicoptères d'attaque ont visé deux postes militaires du Hamas», a indiqué l'armée.

Tsahal souligne que le mouvement Hamas est responsable de «tout ce qui se passe dans la bande de Gaza» et de «tout ce qui émane de son territoire».

D'après des sources sécuritaires du Hamas citées par l'AFP, un des raids israéliens a eu lieu à l'est de Khan Younès, dans le sud de l'enclave palestinienne, tandis que le deuxième s'est produit à l'est de la ville de Gaza.

Depuis 2008, le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, et Israël se sont livrés trois guerres. À l'issue de la plus importante escalade de violence depuis 2014, un cessez-le-feu a été conclu le 13 novembre par l'entremise de l'Égypte. Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a démissionné afin de protester contre cette trêve.

Lire aussi:

Les talibans annoncent un nouveau crash, cette fois d'un hélicoptère, dans le sud-est de l'Afghanistan
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
«Ce qui s’est passé en Algérie est pire que la Shoah»: un historien algérien réagit aux déclarations de Macron
Tags:
tensions, attaque, conflit israélo-palestinien, frappe aérienne, Armée de Défense d'Israël, Hamas, Avigdor Liberman, Israël, Bande de Gaza
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik