Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux français

    Paris condamne la tentative de putsch au Gabon et met en garde les Français à Libreville

    CC BY 2.0 / Guilhem Vellut / French flags @ Paris
    International
    URL courte
    7420

    Après que des militaires ont appelé lundi à un soulèvement au Gabon, la France a condamné cette tentative de coup d’État et a appelé les Français dans la capitale de cette ancienne colonie à limiter leurs déplacements à travers la ville.

    Le Quai d'Orsay a condamné lundi la tentative de putsch survenue plus tôt au Gabon, son ancienne colonie.

    «Nous condamnons toute tentative de changement de régime extra-constitutionnel», a déclaré dans un communiqué la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Agnès von der Mühll.

    La stabilité du pays ne peut être assurée qu'en pleine conformité à la Constitution, a-t-elle souligné. En outre, elle a demandé aux Français, dont le nombre total est de 8.900 au Gabon, d'éviter de se déplacer à travers la capitale Libreville.

    Des militaires se sont emparés lundi de la Radio nationale gabonaise pour lire un message appelant le peuple à «se soulever» et annonçant la prochaine mise en place d'un Conseil national de restauration, en l'absence du président Ali Bongo Ondimba, en convalescence au Maroc.

    Lire aussi:

    La Russie annonce avoir repoussé une attaque terroriste contre sa base militaire en Syrie
    Madonna et les candidats islandais sortent un drapeau palestinien lors de l’Eurovision en Israël (images)
    Un homme armé d’un couteau commet une agression à Villejuif, il aurait crié «Allahu Akbar»
    Tags:
    condamnation, tentative de coup d'Etat, coup d'Etat, Gabon, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik