Ecoutez Radio Sputnik
    Gina Haspel, chef de la CIA

    La CIA confiée aux soins du beau sexe

    © AP Photo / J. Scott Applewhite
    International
    URL courte
    2015

    Dans ce haut lieu qu’est la CIA, les talons deviennent à la mode: sa nouvelle directrice, Gina Haspel, a nommé Cynthia Rapp au poste de son adjoint chargé de l’analyse, ce qui fait de cette dernière l’analyste numéro un de l’agence.

    La nouvelle directrice de la CIA, Gina Haspel, a confié un autre poste clé au sein de l'agence à une autre femme: elle a choisi Cynthia "Didi" Rapp pour diriger le volet analyse.

    Auparavant, Gina Haspel avait chargé Elizabeth Kimber de la direction des opérations et du réseau d'espionnage.

    Dawn Meyerriecks a occupé le poste de directeur adjoint de la CIA pour la science et la technologie.

    De la sorte, les trois principales directions de la CIA ont désormais une femme à leur tête.

    Selon NBC News, pour la première fois de toute l'histoire de l'institution, les principales structures de la CIA ainsi que l'agence elle-même sont dirigées par des femmes. Plus encore, celles-ci constituent à peu près de 50% de son personnel.

    Lire aussi:

    La torture l’emporte 10 à 5, Gina Haspel nommée directrice de la CIA
    «Bloody Gina»: une adepte de la torture à la tête de la CIA, selon un ex-agent
    Quand la CIA prend le virage de la guerre économique
    Tags:
    femmes, CIA, Cynthia Rapp, Elizabeth Kimber, Gina Haspel
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik