International
URL courte
275010
S'abonner

Les internautes ont pris la défense de la Miss Algérie 2019, dont la couleur de peau brune a provoqué des commentaires insultants sur les réseaux sociaux.

La Miss Algérie 2019, première femme originaire du sud du pays à remporter ce titre, a subi dès l'annonce des résultats une avalanche d'insultes racistes sur les réseaux sociaux.

Khadidja Benhamou, jeune femme aux longs cheveux noirs bouclés et à la peau mate, ne s'attendait évidemment pas à un tel torrent de haine. Pour certains Algériens, l'originaire d'Adrar, à 1.400 km au sud-ouest d'Alger, ne pouvait pas représenter son pays à cause de sa couleur de peau jugée «trop foncée».

Face à ces attaques, un élan de solidarité s'est formé pour défendre la nouvelle Miss Algérie. Dénonçant le racisme, les internautes appellent à promouvoir la diversité de l'Algérie ainsi que son africanité:

Invitée à la télévision, Khadidja Benhamou a préféré ignorer ses détracteurs:

«Je ne regarde pas les réseaux sociaux. Que Dieu montre le chemin à ceux qui me critiquent et préserve ceux qui m'encouragent», a-t-elle déclaré.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
réseaux sociaux, racisme, concours de beauté, Afrique, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook