International
URL courte
7235
S'abonner

Le poste de chef du Pentagone a déjà été refusé par deux responsables américains, a indiqué le média Politico, estimant le fait «particulièrement étonnant».

Au moins deux responsables ont d'ores et déjà refusé la proposition de Donald Trump d'être à la tête du Pentagone, a constaté le média américain Politico.

Le poste aurait été proposé au sénateur Jon Kyl, qui a quitté son siège le 31 décembre, et au général à la retraite Jack Keane, ce dernier ayant déjà refusé, en 2016, de devenir ministre de la Défense.

Étant donné que le chef du Pentagone est l'un des postes les plus prestigieux et les plus influents au sein de l'administration américaine, les refus des deux hommes sont «particulièrement étonnants», note le média politique.

Le secrétaire à la Défense, James Mattis, avait donné sa démission fin décembre en expliquant, dans une lettre publiée par la chaîne de télévision NBC, que le Président devait avoir un chef de la Défense qui partagerait ses vues. Il s'est exprimé au lendemain de l'annonce du retrait des troupes américaines de Syrie par Donald Trump.

Plusieurs autres responsables américains ont donné leur démission dernièrement.

Lire aussi:

Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Quatre policiers blessés par balles lors d’émeutes dans le Missouri - vidéos
Tags:
retrait, démission, administration, poste, NBC News, Pentagone, James Mattis, Donald Trump, Jack Keane, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook