Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong-un

    Que Kim Jong-un est-il allé chercher en Chine?

    © REUTERS / Damir Sagolj
    International
    URL courte
    5160

    Le chef de la République Populaire Démocratique de Corée est arrivé en Chine pour s'en assurer le soutien à l'approche de son éventuelle seconde rencontre avec Donald Trump, estiment des analystes cités par The Global Times.

    Le leader nord-coréen Kim Jong-un effectue une visite en Chine à l'invitation du Président Xi Jinping, a rapporté mardi l'agence de presse chinoise Xinhua citant le département international du Comité central du Parti communiste chinois (PCC).

    Selon Xinhua, cette visite se déroulera du 7 au 10 janvier. Pour sa part, l'agence japonaise Kyodo affirme qu'une réunion en tête à tête entre Kim Jong-un et Xi Jinping est programmée.

    Pour des experts cités par le journal chinois The Global Times, le dirigeant nord-coréen cherche à s'assurer le soutien de Pékin à l'approche de son éventuelle rencontre avec Donald Trump. Wang Junsheng, de l'Académie chinoise des sciences sociales, estime que Kim Jong-un espère obtenir un conseil de la part de Pékin avant de voir le leader américain.

    D'après Wang Sheng, de l'Université de Jilin, les efforts de désarmement nucléaire entrepris par Pyongyang et son rapprochement avec Washington s'expliquent notamment par la confiance que la RPDC éprouve à l'égard de Pékin. «Kim Jong-un chercherait toujours le soutien de Pékin pour stimuler la croissance économique nationale», estime-t-il.

    «Pour la Corée du Nord, l'année 2019 pourrait devenir ce que l'année 1979 fut pour la Chine», souligne l'analyste faisant allusion à l'époque des réformes visant à rendre la Chine plus ouverte au monde.

    Lire aussi:

    La France tacle durement les États-Unis sur l’Otan et les F-35
    Ils se battent à bord d’un avion Ryanair à cause d’une femme aux pieds nus (vidéo)
    Poutine pose en ukrainien une question piquante aux autorités de Kiev
    Tags:
    soutien, visite, désarmement, Centre de l'Asie du Nord-Est de l'Université de Jilin, Parti communiste chinois (PCC), Donald Trump, Xi Jinping, Kim Jong-un, Corée du Nord, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik