International
URL courte
14732
S'abonner

L’été dernier, le destroyer américain USS Dewey aurait tiré une vingtaine de projectiles hypersoniques avec un canon de pont standard fabriqué il y a 40 ans, selon le portail USNI News.

Environ 20 projectiles hypersoniques ont été tirés avec un canon standard du destroyer USS Dewey pendant les manœuvres internationales RIMPAC de l'été dernier, a annoncé le portail USNI News.

Selon le média, le test, mené par la Marine et le bureau des capacités stratégiques du Pentagone dans le cadre de l'exercice international RIMPAC, faisait partie d'une série d'études visant à prouver que la Marine pouvait transformer un canon de pont vieux de plus de 40 ans en une arme efficace et peu coûteuse contre des missiles de croisière et de grands drones.

Initialement les projectiles ont été conçus pour un canon à rail électromagnétique. USNI News rappelle qu'à l'heure actuelle la Marine américaine utilise une combinaison de missiles pour contrer les menaces liées aux missiles de croisière, un système qui s'avère onéreux. Les missiles sont efficaces mais coûteux, a déclaré lundi à USNI News Bryan Clark du Centre d'évaluations stratégiques et budgétaires.

«Si vous pensez aux types de menaces auxquelles vous pourriez faire face au Moyen-Orient, aux missiles de croisière bas de gamme ou à des drones, vous disposez désormais d'un moyen de les abattre qui ne nécessite pas l'utilisation d'un missile ESSM à deux millions de dollars ou d'un missile RAM coûtant un million de dollars, parce qu'un projectile hypersonique, même le plus cher, coûtera entre 75.000 et 100.000 dollars», a déclaré à USNI News Bryan Clark du du Centre d'évaluations stratégiques et budgétaires.

Le média signale que l'utilisation de projectiles hypersoniques avec des pièces d'artillerie au sol par l'armée et par les Marines, ainsi qu'à bord de destroyers de classe Zumwalt, est également étudiée.

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une autre crise se profile à l’horizon et pourrait être pire que le Covid-19, affirme Bill Gates
Entre théories du complot et déclarations officielles, quel est l’élément déclencheur des explosions à Beyrouth?
Tags:
canon, essais, armes hypersoniques, USS Dewey, RIMPAC
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook