International
URL courte
781
S'abonner

Une Saoudienne de 18 ans est arrivée ce week-end en Thaïlande et s’est barricadée dans sa chambre d’hôtel, affirmant vouloir fuir les abus physiques et psychologiques de sa famille et demander l'asile en Australie. Le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) a jugé ses craintes fondées et a prié l’Australie de répondre à sa demande.

Rahaf Mohammed Al-Qunun est une Saoudienne de 18 ans qui a fui en Thaïlande pour demander le statut de réfugié et l'asile à l'Australie en raison d'abus physiques et psychologiques de sa famille. L'Onu a répondu à ses demandes.

Son histoire commence le 5 janvier. Alors en voyage avec sa famille au Koweït, elle a réussi à prendre la fuite et comptait gagner l'Australie avec une escale à Bangkok. Mais à son arrivée, elle a été arrêtée par des responsables saoudiens et koweïtiens qui l'auraient privée de son passeport. La jeune fille se barricade alors dans un hôtel près de l'aéroport et tweete des messages et des vidéos pour donner l'alerte.

Elle avait prévenu dans une vidéo envoyée au HCR qu'elle ne quitterait pas la chambre sans avoir rencontré l'organisation. De plus, elle a affirmé craindre d'être emprisonnée si elle retourne en Arabie saoudite: «Je suis sûre à 100% qu'ils me tueront dès ma sortie d'une prison saoudienne».

Avec la mobilisation des réseaux sociaux et la sensibilisation de la communauté internationale, Rahaf Mohammed Al-Qunun a obtenu ce qu'elle voulait. Le Haut-Commissariat aux réfugiés de l'Onu a transmis le dossier de Rahaf Mohammed Al-Qunun à l'Australie pour qu'elle examine l'opportunité de lui accorder l'asile en tant que réfugiée, a déclaré le ministère australien de l'Intérieur dans un communiqué.

Les autorités thaïlandaises ont renoncé à l'expulser après qu'elle a posté sur Twitter une multitude de messages et de vidéos désespérés, accédant immédiatement à la notoriété internationale. La jeune femme a été placée sous la protection du HCR.

De leur côté, les responsables australiens ont laissé entendre sans beaucoup d'ambiguïté que sa demande d'asile serait acceptée.

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
Zinédine Zidane testé positif au Covid-19
François Bayrou amené à se justifier sur une photo de lui sans masque dans un aéroport apparue sur les réseaux
Le narratif sur la fin de mandat de Trump sert-il à «donner une leçon à tous les possibles populistes»?
Tags:
réfugiés, fuite, Thaïlande, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook