Ecoutez Radio Sputnik
    Un policier français assiste une victime près de la salle de concert du Bataclan à Paris, en novembre 2015

    Nouvelle arrestation en Belgique dans l’enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris

    © REUTERS / Philippe Wojazer
    International
    URL courte
    220

    Un nouveau suspect a été interpellé à Bruxelles et inculpé de «participation aux assassinats terroristes» qui ont fait 130 morts le 13 novembre 2015 à Paris. Il est soupçonné d'être mêlé à «la fourniture de Kalachnikov» aux terroristes, a précisé à l'AFP le porte-parole du parquet fédéral.

    Dans le cadre de l'enquête sur les attentats du 13 novembre 2015, un nouveau suspect a été interpellé à Bruxelles, soupçonné d'avoir contribué à l'achat de fusils d'assaut pour les commandos terroristes qui ont attaqué plusieurs sites à Paris et à Saint-Denis.

    Selon le quotidien belge La Dernière Heure, qui a révélé l'information, «Mohamed E.» a été inculpé de «participation aux assassinats terroristes» du 13 novembre. Il serait lié à l'un des principaux suspects, le Belge Mohamed Bakkali, arrêté en Belgique deux semaines après les attaques et livré à la justice française en janvier 2018.

    Le suspect, de nationalité belge, a été arrêté «avant Noël» et écroué, soupçonné d'être mêlé à «la fourniture de Kalachnikov» aux auteurs des attaques, a indiqué à l'AFP Éric Van Duyse, porte-parole du parquet fédéral, ajoutant qu'il avait été inculpé de «participation aux activités d'un groupe terroriste».

    Dans l'enquête, menée conjointement par des magistrats antiterroristes français et belges, c'est l'aspect de la fourniture des armes qui est actuellement «activement exploré», a-t-il ajouté.

    Le 13 novembre 2015, 90 spectateurs de la salle de spectacle parisienne du Bataclan avaient été tués par trois djihadistes pendant une interminable prise d'otages tandis que deux autres commandos semaient la mort ailleurs dans Paris et aux abords du Stade de France. Au total 130 personnes avaient été tuées dans les attentats les plus meurtriers jamais commis en France.

    Lire aussi:

    La France tacle durement les États-Unis sur l’Otan et les F-35
    Poutine pose en ukrainien une question piquante aux autorités de Kiev
    Benalla au bord d’une piscine avec chicha et champagne à Marrakech? (vidéo)
    Tags:
    suspect, prise d'otages, armes à feu, attentat, enquête, arrestation, Salle de spectacle du Bataclan, La Dernière Heure, AFP, France, Paris, Belgique, Bruxelles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik