Ecoutez Radio Sputnik
    Bangui

    «Un accord qui doit évoluer»: quid de l’installation d’une base russe en Centrafrique?

    © AFP 2018 Edouard Dropsy
    International
    URL courte
    8280

    Interrogée par Sputnik, la ministre centrafricaine de la Défense a détaillé les activités du centre militaire de Bérengo, tout en restant évasive sur les perspectives du déploiement d’une base russe en RCA, parlant d’un accord qui «doit évoluer».

    La ministre centrafricaine de la Défense, Marie-Noëlle Koyara, a qualifié de «spéculations» les rumeurs selon lesquelles le centre de formation de Bérengo servirait de «base militaire russe», tout en expliquant que les instructeurs russes qui y sont déployés aident à former les soldats centrafricains.

    «Quand on a retenu Bérengo comme centre de formation pour nos militaires, les gens commençaient déjà à dire qu'on va faire de Bérengo une base militaire russe. Ça, c'est des spéculations. Les gens disent, mais nous, on travaille sur la base de notre accord, pas sur la base de spéculations», a-t-elle indiquée dans une interview accordée à Sputnik.

    Évoquant la possibilité de l'installation d'une base militaire russe dans la République, la ministre est restée évasive, tout en expliquant que la question n'était pas à l'ordre du jour.

    «Pour l'instant, nous n'avons pas eu encore à négocier ça. Tout va se faire dans le cadre de l'accord militaire que nous avons signé. Cet accord militaire est la base de toutes nos initiatives», a-t-elle indiqué. Avant de poursuivre: «Ici il y a des choses qui doivent être faites, mais il y aura des discussions entre le chef suprême des armées qui est le Président de la République avec son collègue… Et les ministres vont exécuter».

    «Je ne veux pas vraiment entrer dans les détails de ce qu'on n'a pas encore commencé dans le cadre de notre accord, c'est un accord qui doit évoluer», a conclu la ministre.

    La Russie et la Centrafrique ont signé à la fin du mois d'août 2018 un contrat interministériel destiné à renforcer leurs relations en matière de coopération militaire. Après la signature de ce document qui porte notamment sur la formation des forces armées centrafricaines avec le soutien de spécialistes russes, un centre de formation militaire a été créé à Bérengo, dans le sud-ouest de la RCA.

    Lire aussi:

    La Russie évince-t-elle la France de Centrafrique? La Défense centrafricaine répond
    Vladimir Poutine remplace l’ambassadeur de Russie en Centrafrique
    La ministre centrafricaine de la Défense remercie Moscou pour lui avoir livré des armes
    Tags:
    formation, base militaire, Marie-Noëlle Koyara, République centrafricaine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik