Ecoutez Radio Sputnik
    La police norvégienne (image d'illustration)

    L'épouse disparue d'un riche Norvégien: les enquêteurs rompent le silence sur le dossier

    © AFP 2019 ODD ANDERSEN
    International
    URL courte
    126
    S'abonner

    Disparue depuis dix semaines, l'épouse d'un richissime norvégien fait désormais l'objet d'une demande de rançon en cryptomonnaie accompagnée de menaces graves, a annoncé la police norvégienne. Selon les policiers, elle a probablement été victime d'un «enlèvement crapuleux».

    Mariée à un homme ayant fait fortune dans l'immobilier et l'énergie, la Norvégienne Anne-Elisabeth Falkevik Hagen, âgée de 68 ans, n'a plus donné signe de vie depuis le 31 octobre dernier, jour d'Halloween, relatent les médias norvégiens.

    «Une demande de rançon et de graves menaces ont été avancées», a indiqué l'inspecteur Tommy Brøske, chef de la section recherche et enquête, lors d'une conférence de presse. «Notre théorie principale est que la victime a été enlevée par des inconnus à son domicile de Lørenskog», à moins de 20 kilomètres d'Oslo, a-t-il ajouté. La police dit n'avoir aucun suspect à ce stade.

    Selon le journal Verdens Gang (VG), la demande de rançon porte sur 9 millions d'euros en cryptomonnaie Monero. Les enquêteurs ont refusé de confirmer le montant exigé mais ont conseillé à la famille de ne pas le verser.

    La police, qui enquête discrètement sur cette disparition depuis plusieurs semaines, a choisi de révéler l'affaire dans l'espoir de recueillir des informations du public, a déclaré Tommy Brøske.

    Des contacts «très limités» via une plateforme de communication numérique ont eu lieu avec les ravisseurs présumés, a-t-il dit, sans vouloir préciser à quand remonte le dernier.

    Anne-Elisabeth Falkevik Hagen est l'épouse de 68 ans de Tom Hagen, classé 172e fortune de Norvège par le magazine Kapital avec un patrimoine évalué à 1,7 milliard de couronnes (174 millions d'euros). Le couple, qui a trois enfants adultes, menait une existence décrite comme recluse dans une maison coquette mais sans prétention, désormais bouclée par la police.

    Bien que faisant profil bas, Tom Hagen a été l'objet de quelques articles de presse relatant sa réussite. Investisseur dans l'immobilier, il détient 70% du fournisseur d'électricité Elkraft qu'il a cofondé en 1992, selon les médias.    

    Tags:
    kidnapping, enquête, Norvège, Oslo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik