Ecoutez Radio Sputnik
    Rodrigo Duterte

    Duterte appelle les «fils de p**es» d’évêques à faire leur coming-out «au grand jour»

    © REUTERS / Lean Daval Jr
    International
    URL courte
    10108

    En guerre avec l’Église catholique, le Président philippin Duterte a de nouveau critiqué les évêques à qui il reproche leur homosexualité latente.

    Le Président philippin, connu pour ses relations controversées avec l'Église catholique, s'en est de nouveau pris aux évêques du pays.

    «Je peux seulement dire que les évêques sont des fils de p**es. C'est vrai. La plupart d'entre eux sont homosexuels. Ils devraient faire leur coming out, abroger le célibat et se permettre d'avoir un petit ami», a fustigé vendredi Rodrigo Duterte lors d'une cérémonie d'inauguration des travaux pour une école près de la capitale Manille.

    Ses remarques font suite à un discours prononcé devant le palais présidentiel en décembre dernier, dans lequel il invitait ses compatriotes à tuer les évêques catholiques de son pays qui, selon lui, ne sont rien d'autre que des «imbéciles inutiles». Il a également qualifié l'Église catholique «d'institution la plus hypocrite», affirmant que son Dieu était différent de celui en lequel les catholiques croyaient.

    Arrivé au pouvoir en 2016, Rodrigo Duterte mène depuis son arrivé un bras de fer avec l'Église catholique qui jouit d'une influence considérable aux Philippines. Le Président accuse notamment le clergé d'abus sexuels et d'hypocrisie.

    En juillet dernier, le dirigeant philippin avait promis de quitter son poste si quelqu'un lui présentait des preuves convaincantes et concrètes de l'existence de Dieu, par exemple un selfie avec le Créateur.

    Tags:
    évêque, Église catholique, Rodrigo Duterte, Philippines
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik