International
URL courte
663
S'abonner

Après que Félix Tshisekedi a été proclamé vainqueur de la présidentielle du 30 décembre en République démocratique du Congo, l'opposant Martin Fayulu, qui revendique la victoire avec 61 % des suffrages, a contesté les résultats et a annoncé qu'il allait saisir samedi la Cour constitutionnelle afin d'exiger le «recomptage des voix», selon l'AFP.

En RDC, l'opposant Martin Fayulu a déclaré qu'il allait exiger le «recomptage des voix» après la victoire à la présidentielle remportée par un autre candidat de l'opposition, Félix Tshisekedi.

«Nous irons demain samedi à la Cour constitutionnelle» pour exiger «le recomptage des voix», a déclaré vendredi Martin Fayulu lors d'un meeting devant ses partisans.

Le camp de M. Fayulu a par ailleurs revendiqué une victoire avec 61% des suffrages.

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a déclaré que M.Tshisekedi a remporté la présidentielle avec 38,57% des voix, devançant l'autre leader de l'opposition divisée, Martin Fayulu, deuxième avec 34,8%. Cependant, ces résultats ne correspondent pas au décompte effectué par la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), comme l'a annoncé, au cours d'une conférence de presse donnée hier, le père Donatien Nshole, secrétaire général de l'épiscopat congolais.

Lire aussi:

Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Possible deuxième vague de Covid-19: «Il faut cesser d’accuser la population»
D’où provient le nitrate qui a provoqué les explosions à Beyrouth?
Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
Tags:
élection présidentielle, Martin Fayulu, République démocratique du Congo (RDC)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook